Trek au Sommet de l’Atacama – Jour 10

Direction la Bolivie !

Dimanche 22 Septembre 2019 :

J’ai passé une bonne nuit, enfin !
Par contre, gros mal de gorge ce matin. Le froid de l’atmosphère a sûrement achevé ma santé fragilisée avec ce retard de sommeil.
Heureusement Valérie me passe des pastilles pour la gorge qui m’ont vraiment apaisé 😘.

C’est un peu le stress ce matin pour Eduardo : nous quittons le Chili pour passer la frontière en Bolivie. Cela peut prendre 30 min comme 3 heures, tout va dépendre de l’humeur des douaniers.
Il faut donc être irréprochables aujourd’hui, n’avoir aucun fruits ni légumes dans son sac.

J’avais passé 1h à tout vider hier soir, au cas où quelques fruits secs auraient décidé d’élire domicile dans mon sac, ce serait con de se retrouver bloqués pour une mangue séchée.

Nous allons aussi quitter Enrique aujourd’hui 😥
Il reste au Chili et nous auront 2 nouveaux chauffeurs en Bolivie.

Nos sacs sont prêts, nous partons pour la frontière.
Un dernier au revoir à Enrique et c’est parti.

Premier constat : c’est extrêmement sale… il y a des papiers partout, des bouteilles plastiques… c’est désolant 😨.

Arrivés à la douane, pas de photo possible évidemment.
Les douaniers chiliens contrôlent nos passeports en se demandant ce que font des français ici… cette douane n’est pas très utilisée pour le tourisme en général.

Nous nous rendons à la douane bolivienne. Ils contrôlent nos passeports, nos sacs… après une heure nous passons officiellement en Bolivie. En si peu de kilomètres, je vois déjà la grosse différence entre ces pays. La Bolivie a clairement l’air plus pauvre.

Nous rencontrons nos 2 chauffeurs : Max et Benito.
Je me retrouve dans la voiture de Benito avec Jenny et Stephen… quelques fous rires en perspective…
–> Benito, c’est le seul mec qui roule sur les salars en faisant des selfies ou des siestes 🤣

A un moment donné, la voiture de devant avec les autres s’est arrêtée, sauf que Benito n’a rien vu et donc n’a pas freiné… je lui ai dit « euh… PARA PARA » et au dernier moment il a pilé mais honnêtement j’ai cru qu’on s’encastrait dans le pare brise 😅
Entre ça et son petit « gilet de tableau de bord » (un espèce de bout de tissu qui épouse la forme du tableau de bord) qui glissait dans chaque virage… j’ai passé mon séjour en Bolivie à le remettre en place son machin !

Photo @Stephen

Et c’est partit pour Llica (petite « ville »), puis le Salar de Coipasa et enfin, le fameux Salar de Uyuni.


Les chauffeurs nous déposent sur le Salar de Uyuni pour que l’on marche un peu. Séance photo obligatoire !

Puis nous rejoingnons les chauffeurs et Eduardo pour le déjeuner.

Et puis nous partons pour l’île Lomo de Pescado où l’on va bivouaquer ce soir.

Ma tente
Photo @Stephen

Nous partons faire une petite balade sur le Salar d’Uyuni avant le repas de ce soir.

Nous faisons une séance photo sur le Salar 😆.

Nous remontons Lomo del Pescado au travers des immenses cactus.

Photo @Stephen

Puis nous redescendons regarder le magnifique coucher de soleil depuis notre campement.

Photo @Stephen

Photo @Valérie

Nous mangeons et allons nous coucher. Le début de nuit est plutôt chaotique car d’autres gens se sont installés tout près de notre campement, il parlent fort, chantent et viennent chuchoter tout près de ma tente vers 23h (bon c’est vrai que le Salar n’est pas assez grand aussi ! Franchement 10582 km2… c’est limite).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :