Roadtrip dans les îles Lofoten – Jour 6

Un dernier sommet puis Bye Bye les Lofoten

Jeudi 30 Juillet 2020 :

Je me décide à tenter un dernier sommet ce matin… C’est vrai que j’ai super bien profité pendant ce voyage chaque matin, avec cette météo superbe. Il fait encore beau et je me dis que ce serait dommage de ne pas tenter le sommet de Tindstinden.
Je me suis renseignée hier soir. Certains disent que c’est aérien sur le bout final. Je me décide d’y aller en me disant que je n’atteindrais peut-être pas le sommet…
Seule, c’est toujours chargée d’appréhension que je me lance sur les sentiers en Norvège. C’est technique ici et il n’y a pas grand monde à cette heure là.
Il est 7h et je suis déjà garée sur la dernière place du parking. C’est d’ici que partent beaucoup de randonnées (Munkan par exemple).

Il fait bon, je ne croise pas un chat…l’effet de solitude est bien marqué ici.

Je vois un aigle qui survol le sommet 😍.
Je continue de monter… me trompe un peu de chemin mais arrive toujours à retrouver la trace du sentier.
Il y a des chaînes à certains endroits, ça aide bien.
Le sommet me parait loin…

J’ai un peu peur de la partie aérienne mais je me dis que si au pire je n’y arrive pas, je ferais demi-tour… pas de stress !

Je grimpe et grimpe… c’est long alors qu’il y a peu de kilomètres (c’est mon côté Impatient).
Et enfin, j’arrive sur cette fameuse crête aérienne. Il faut effectivement faire attention, mais rien d’insurmontable si on gère le vertige. En plus, des chaînes sont installées quasi à tous les endroits aériens !

La vue est splendide : je vois le lac Ågvatnet qu’on voyait depuis le village de Å.
J’avais hésité à faire le tour ce matin mais je suis toujours plus attirée par les sommets…

Pour donner une idée du vide :

Je continue ma progression, je pense enfin être au sommet mais en arrivant en haut d’un promontoire, je m’aperçois que le sommet est encore un petit peu plus haut.

La vue est spectaculaire… quel régal ! ça clôture bien mon passage ici 😍.
Je suis absolument SEULE au monde… Comme sur Moltinden… croisé personne… j’ai le sommet pour moi toute seule. J’en profite à fond…

Après ma petite séance photo et avoir apprécié la vue à 360 degrés, je reprends le chemin inverse pour rentrer. J’appréhende un peu la descente mais il faut que je prenne confiance en moi : je vais y arriver !

Le passage des chaines se passe pas trop mal, je descends assez vite. Je trottine quand je peux (ici, c’est pas souvent) et me réjouis de retourner à la maison petit déjeuner avec Sylvain.

Départ de la rando : Sørvågen (parking indiqué d’où part toutes les rando)
Longueur : 5,55km (ça paraît ridicule on est d’accord)
Dénivelé + : 525m / Dénivelé – : idem.
Fréquentation : je n’ai croisé que 3 personnes bien plus bas qui y montaient (et je ne suis même pas sure qu’ils y allaient). Largement moins fréquentée que la célèbre Reinebringen (voir Jour 5)
et vue à couper le souffle.

Je reviens dans notre petite maison, on prépare le petit déjeuner et il faut tout ranger… nous quittons les Lofoten aujourd’hui pour aller jusqu’à Sjøvegan, soit 6h de route qui nous attendent. Nous aimerions faire quelques arrêts en cours de route.



Nous quittons donc notre petite maison à regret et repartons sur la route…
On va repasser par Ramberg et si le temps le permet, nous irons louer un paddle. Le temps est trop ventu mais nous décidons de nous arrêter un petit moment sur la plage… pour la dernière fois… c’est si beau ici ! On reste une bonne heure à regarder les gens qui se baignent (les fous). Je commence aussi à écrire mon journal de voyage… et je me promène pour faire quelques photos avant de repartir.

Il est dur de ne pas s’arrêter de nouveau à tous les spots magnifiques…

Après 2h de route, nous voyons la magnifique plage de Henningsvær, nous décidons d’aller visiter la petite ville dont tout le monde parle. Il y a un monde pas possible ici… c’est vraiment fou de retrouver autant d’agitation. Il y a plusieurs ponts à passer avec des feux, les gens se sont garés sur des parking à 3km de la ville… on se dit qu’on va tenter de trouver une place sinon on fera demi-tour.
Après avoir tourné quelques minutes sur le parking, enfin je trouve une place.
On se promène un petit coup, il y a effectivement beaucoup de charme… un village au bout du monde.

Mais on ne s’attarde pas trop, donc après avoir bu un petit café et mangé un petit gâteau, nous repartons prendre la route. On aimerait s’arrêter un petit moment sur la plage.

Le parking de la plage est bien plein mais nous décidons tout de même d’y faire un saut. Dernière chance pour un plongeon arctique à 14 degrés (ou moins … je sais pas vraiment). On se croirait aux Caraïbes, sans la chaleur de l’eau !
Mais tant pis, je me décide à y rentrer ! J’ai l’impression que mille couteaux me transpercent mais ça en vaut clairement la peine ! C’est magique…et je me suis sentie tellement bien après !

Je me sèche (eh oui, Sylvain n’a pas réussi à y aller haha). Je paye les toilettes pour aller me changer, et nous repartons. Cette fois, plus trop d’arrêts possibles car il reste 4h15 de route et il est déjà 14h…

Le chemin inverse me parait interminable… c’est vraiment long…


Enfin, nous arrivons à Sjøvegan pour prendre possession de notre cottage pour la nuit.
L’endroit a l’air très reposant, nous sommes au bord d’un fjord… très sympa.

Nous mangeons au restaurant de l’hôtel et allons nous coucher.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :