đŸŒșMartinique, l’Ăźle aux fleursđŸŒș

Durée : 7 jours
PĂ©riode : du 11 Juillet au 18 FĂ©vrier 2018
Type de voyage : en couple, road-trip

La Martinique… lorsque j’avais 15 ans, c’Ă©tait un rĂȘve.
Les plages bleues turquoises, les palmiers, le sable chaud. Il y avait quelque chose de paradisiaque rien que dans son nom. Un jour j’irais aux CaraĂŻbes !

Puis j’ai grandit, et plus mes envies se sont tournĂ©es vers les pays nordiques au dĂ©triment des destinations « farniente ».

En 2018, arrivĂ©s mi-janvier, nous n’avions toujours pas rĂ©servĂ© notre petit voyage annuel de FĂ©vrier. On avait l’habitude de partir pour la Saint Valentin et pour l’instant, nous n’avions aucune idĂ©e d’oĂč aller. Puis je ne sais mĂȘme pas comment l’idĂ©e m’est venue, mais je me suis dit que la Martinique pouvait ĂȘtre sympa.

D’habitude, nous aimons partir au froid, mais finalement, ce sera intĂ©ressant d’aller faire une coupure avec l’hiver pour aller trouver le beau !

J’avais entendu quand mĂȘme pas mal de mauvais retours de cette Ăźle. Certains retours positifs, mais souvent dans l’autre sens.
C’est donc pleins d’aprioris que nous nous sommes dĂ©cidĂ©s. J’Ă©tais sure qu’on arriverait forcĂ©ment Ă  trouver du bon. En plus, j’avais trouvĂ© des activitĂ©s sympas Ă  faire (snorkelling, surf, plongĂ©e, kayak) et je pense qu’il faut toujours se faire sa propre opinion de tout.

J’ai donc rĂ©servĂ© une semaine en Martinique Ă  moins d’un mois du dĂ©part.
Il a fallu tout préparer vite, les hÎtels, la voiture, les activités.

J’ai donc rĂ©servĂ© 4 nuits vers la plage du Diamant dans un appartement. Puis 2 nuits du cĂŽtĂ© du Robert.

DĂ©part le 11 FĂ©vrier de Paris Orly, retour le 18 FĂ©vrier.

*************************************

Dimanche 11 FĂ©vrier 2018 :

L’avantage de partir un dimanche, c’est que le samedi, on peut tranquillement faire la valise, sans se stresser.

Nos valises sont presque prĂȘtes, les batteries sont pleines. On vient de recevoir la GoPro exprĂšs pour ce voyage.

Nos affaires de snorkelling sont empactés, cette fois tout est ok, on peut partir !

On dit au revoir Ă  nos petits chats et partons en voiture direction Paris.

4h30 de route nous attendent. Sylvain s’amuse avec la GoPro…
Nous faisons quelques pauses pour dĂ©jeuner et prendre un cafĂ© et nous arrivons, dans un froid sec Ă  Paris Orly en avance, comme d’habitude 😅.

Je ne suis pas fan de cet aĂ©roport, c’est la premiĂšre fois que l’on vient mais alors… j’angoisse encore plus ici…
Une copine part aussi en voyage cet aprĂšs-midi depuis cet aĂ©roport (je l’apprends en arrivant). Le monde est petit.

Bref, aprĂšs ma rĂ©ticence face Ă  cet aĂ©roport, nous passons les douanes, et attendons l’embarquement.
J’angoisse un peu de traverser l’Atlantique en avion… toujours stressĂ©e !
Mais bon. AllĂ©, c’est pour du bon !

Le vol se passe bien et en un peu plus de 8h de vol, nous atterrissons Ă  Fort-de-France Ă  19h10.

Nous arrivons Ă  la compagnie de location de voiture. Un couple de touristes nous passe devant le nez… en plus le mec qui loue la voiture n’a pas l’air pressĂ© DU TOUT.
Il fait nuit noire. Il pleut Ă  moitiĂ©…je commence Ă  m’impatienter.
Nous attendons un sacrĂ© moment avant qu’enfin il se dĂ©cide de nous donner la notre…
Il est presque 21h et nous rejoignons enfin notre appartement au Diamant.

La route nous semble super raide… des cotes de fou ! et des descentes de malade… 😅. L’Ăźle Ă  l’air trĂšs montagneuse, premiĂšre surprise !
J’appelle l’hĂŽte une fois au Diamant. Il nous donne les indications pour entrer dans la rĂ©sidence et nous fait visiter les lieux.
L’appartement est parfait… propre, et super bien situĂ© avec une petite terrasse.
Situé dans une résidence protégée avec piscine.

Nous partons nous coucher… crevĂ©s !

***********************************************

Lundi 12 FĂ©vrier 2018 :

Je n’ai pas super bien dormi et c’est assez tĂŽt que je me lĂšve, prĂȘte pour dĂ©couvrir le Diamant.
J’ai dĂ©cider d’aller courir un coup vers la plage ce matin, situĂ© Ă  quelques centaines de mĂštres.

Je prends dĂ©jĂ  mon petit cafĂ© en terrasse, avec le bruit des oiseaux, les palmiers… les vacances commencent !

À 7h, baskets au pied, je pars en direction de la plage et lĂ , je suis agrĂ©ablement surprise… on m’avait tellement dit que les plages de Martinique seraient dĂ©cevantes… je prends une jolie claque. C’est magnifique… les cocotiers, l’eau bleue turquoise, le sable blond…
Un petit chat m’accueille… trop mignon. Il me fait mal au cƓur car on voit qu’il a faim…mais il est cĂąlin et je le caresse quelques minutes avant de repartir…😍


Je me dĂ©cide de courir directement sur la plage. Finalement, j’enlĂšve mes chaussures (mĂȘme si ce n’est pas pratique de les garder Ă  la main). J’avais peur aussi des mauvaises rencontres mais pour l’instant, je ne croise que des joggeurs.

A un moment, je vois un groupe de jeunes qui me sifflent… mais je les ignore et continue…
La plage fait environs 4 km, du coup je fais l’aller-retour pour arriver Ă  8 et repasse par le petit village pour trouver une banque pour retirer de l’argent.

Je retourne Ă  l’appartement, on se prĂ©pare. Je veux emmener Sylvain sur cette belle plage.
Le soleil est plus haut, c’est encore plus beau.

A 10h, nous avons rendez-vous au bout de la plage pour notre premier cours de surf avec Benji. J’ai trouvĂ© cette Ă©cole sur internet, et par contact mail, nous avons convenu d’un horaire…
Sylvain stress un peu, moi j’avoue que j’ai hĂąte d’essayer !

En arrivant, Benji est super sympa. Et nous ne serons les seuls pour ce cours… presque privĂ© donc !

Le cours d’une heure est gĂ©nial ! C’est super physique mais on arrive quelques fois Ă  tenir debout sur la planche…
On en peut plus mais c’Ă©tait une super expĂ©rience…
On aura piquĂ© de sacrĂ©s fous rires… Ă  un moment, la planche Ă  Sylvain a fait un piquĂ© dans le sable… Ă  mourir de rire.

On va faire quelques courses. Je suis Ă©tonnĂ©e du prix de certains produits. C’est vraiment super cher… mais il nous faut de quoi manger au petit dĂ©jeuner ! On prend du pain de mie (qui coĂ»te juste trop cher par rapport Ă  la MĂ©tropole), des confitures Noix de Coco et Goyaves…
Nous retournons poser nos courses puis, nous partons en direction de la Grande Anse d’Arlet.
Je me gare en bord de route dans la ville, je ne suis pas trop rassurĂ©e de laisser la voiture ici…
Nous mangeons dans un tout petit resto. Sylvain a bien aimĂ© le poisson. Ça a l’air ultra familial…et plutĂŽt dĂ©contractĂ©.
Nous partons visiter un peu la ville, assez rapidement.

On se dĂ©cide de retourner nous baigner au Diamant pour finir la journĂ©e…

On se baigne et on s’amuse bien dans les rouleaux… quelle puissance ! Je comprends pourquoi les gens avec des enfants fuient cette plage… c’est rĂ©putĂ© dangereux et je comprends clairement pourquoi…

Nous trouvons un trĂšs bon restaurant le long de la plage qu’on a trouvĂ© sur internet mais malheureusement, ils annoncent complets pour ce soir et le lendemain… On rĂ©serve donc pour dans 2 jours !
Nous repartons au centre du Diamant pour trouver un restaurant. Heureusement, nous en trouvons un qui a de la place. Le service du dessert a Ă©tĂ© un peu long mais sinon, c’Ă©tait trĂšs bon.


******************************************

Mardi 13 FĂ©vrier 2018 :

Je me lĂšve et constate que j’ai quelques courbatures 😅. Le surf m’a laissĂ© des traces… il faut vraiment ĂȘtre gainĂ© !
Je vais courir sur la plage. Je pose mes baskets dans un coin et part pieds-nus courir sur le sable.
C’est tellement beau. Quel cadre… le bruit des rouleaux est tellement reposant.
Il y a un petit orage qui arrive… c’est encore plus beau ! Un arc-en-ciel se forme… j’attends que la pluie s’arrĂȘte sous un cocotier… magnifique.

Je reviens Ă  l’appartement. Nous dĂ©jeunons sur la terrasse…

Aujourd’hui, direction l’Anse Dufour, connue pour ces tortues 😍
En route, il est vrai que j’ai l’impression que la voiture faire un sale bruit… un grognement… on est pas rassurĂ©s du tout.
Je me gare dans une pente Ă©norme… le bruit de la voiture nous fait de plus en plus peur…
J’essaye de faire abstraction mais Sylvain me dĂ©cide d’appeler l’aĂ©roport pour leur dire et voir s’ils peuvent faire quelque chose. Quand on voit les routes de Martinique, on se dit qu’il ne faut peut-ĂȘtre pas jouer avec ça.

Aujourd’hui, c’est un peu la fĂȘte nationale ici et du coup, aucun garage n’est ouvert. Donc on doit retourner Ă  l’aĂ©roport…
Je suis dégoûtée ! Nous devons faire 40 min de route !
On repart donc directement, direction l’aĂ©roport…
J’avoue que ça m’Ă©nerve… car ils nous ont refourguĂ© une bagnole qui n’est pas en Ă©tat… on voyait que le mec s’en foutait complĂštement Ă  la location hier soir, et lĂ  on est obligĂ© de perdre du temps pour ça. C’est vraiment pas sĂ©rieux. Bref.

Nous arrivons Ă  l’aĂ©roport et limite on ne nous croit pas quand on dit que la voiture fait un bruit de m****… sauf qu’au moment ou le mec prend le volan, il dit directement « ha oui je vois ».
En fait, les plaquettes Ă©taient complĂštement mortes…
Donc il nous donne une autre voiture. On a donc eu bien fait de venir… je demande un petit geste commercial (on a perdu 1h30 aujourd’hui) et ils nous font cadeau d’un jour de location…

On retourne directement oĂč nous nous Ă©tions garĂ©s avant de repartir direct, Ă  L’Anse Dufour.

Il y a pas mal de monde sur la plage…On met nos masques de snorkelling et partons Ă  la dĂ©couverte des fonds marins.
L’eau n’est pas trop froide 😅.
Je mets une ceinture Ă©tanche avec la carte de crĂ©dit et les clefs de la voiture (les vols sont frĂ©quents). Du coup je suis tout le temps en train de regarder si je l’ai bien en permanence 😅.
Sylvain part de son cÎté et moi du miens.
Et lĂ  je vois une tortue ! Trop contente. Je la suis un peu en nageant…

Je veux aller voir Sylvain pour le prĂ©venir. Sauf que c’est impossible de le retrouver ! Il a la tĂȘte sous l’eau et il y a Ă©normĂ©ment de monde… et on a pas de tĂ©lĂ©phone pour se joindre…bref je stress un peu… je sais pas comment je vais pouvoir trouver oĂč il est…
AprĂšs de nombreuses minutes Ă  chercher partout. Je retourne du cĂŽtĂ© oĂč je l’avais laissĂ©… et enfin, je le retrouve ! 😅 Je lui dis « Il y avait une tortue!!! », il me dit « Ben moi aussi mais t’Ă©tais partie ! Elle est lĂ … »
Je plonge ma tĂȘte et il y en a une dans les herbes au fond ! Enorme…
Elle remonte Ă  la surface, elle est gigantesque !
Quel moment…
Y’a juste des touristes qui essaye de la toucher 😡…

Je trouve les fonds marins pas si riches que ça. Il a beaucoup plus de profondeur qu’en Australie.
C’est joli mais je n’ai pas Ă©tĂ© subjuguĂ© par les couleurs.
AprĂšs, les conditions n’Ă©taient pas les meilleures avec le vent et la pluie…

Nous partons direction Anse Noire. Plage de sable noir… c’est un peu la plage de Robinson CrusoĂ©… j’adore.

Nous prenons la direction du petit ponton et posons nos affaires… c’est partit ! L’eau est un peu froide… en plus on voit que le temps se gĂąte. Mais c’est partit !
Idem, il y a beaucoup de profondeur et il est difficile de voir quelque chose…
On voit une tortue ici aussi 😍.
Je vois un jeune qui s’approche de nos affaires… mince… j’ai tout laissĂ© sur le ponton. S’il vole la pochette, on ne pourra pas reprendre notre voiture (lĂ  oĂč il y a les clefs de l’appart, nos tĂ©lĂ©phones…). Je panique un peu et reviens super vite au ponton. J’en peux plus. Je suis crevĂ©e… 😂.
Sylvain continue Ă  explorer les fonds marins. Moi je m’amuse Ă  prendre des photos…

Nous repartons aprĂšs un bon moment. D’un coup, gros orage… on attend l’accalmie pour repartir 😅.
Nous reprenons la route direction Le Diamant.

Le long de la route, on s’arrĂȘte au la Maison du Bagnard… C’est magnifique, j’adore le mĂ©lange de couleurs.

Puis le prochain arrĂȘt est au MĂ©morial Cap 110. C’est un mĂ©morial aux victimes locales de la traite des esclaves. Sublime aussi…

Nous repartons sur la plage du Diamant.

Nous trouvons un super restaurant au centre du Diamant, les pieds dans le sable… magnifique ambiance et les plats Ă©taient excellents !

******************************************

Mercredi 14 FĂ©vrier 2018 :

Je pars courir sur la plage, comme tous les matins. Cette fois, j’ai fait encore mieux, je suis allĂ©e en voiture, laissĂ© mes chaussures dans l’auto et suis partie pieds-nus directement. Comme ça, je pourrais ramener le pain frais en revenant 😀.
Je profite Ă  fond… toujours aussi bon de se rĂ©veiller avec ce bruit de vagues… ça motive !

Je passe Ă  la boulangerie et rentre Ă  l’appartement. Le pain est juste EXCELLENT.
Nous déjeunons sur la terrasse.


Puis nous nous prĂ©parons pour notre journĂ©e : on va passer quelque temps sur une petite plage avant de nous diriger vers Le Marin, oĂč nous allons faire notre baptĂȘme de plongĂ©e ! 😍

En route !
En arrivant sur le parking d’une petite plage vers la Pointe BorgnĂšse, nous tentons de faire voler le drone, sauf qu’avec le vent il n’arrivait plus Ă  revenir vers nous… gros stress…impossible de le ramener…
AprĂšs plusieurs minutes d’angoisse, on arrive Ă  le faire revenir vers nous. On le range et plus jamais on ne va le sortir !

D’habitude en FĂ©vrier, il fait beau et chaud, sans vent. Mais cette annĂ©e, comme par hasard, tous les locaux s’accordent Ă  nous dire que c’est spĂ©cial… beaucoup de vent, de pluie, du coup les fonds marins ne sont pas fous…

Nous partons donc Ă  pieds pour cette plage un peu moins accessibles que toutes celles que l’on a vu jusqu’Ă  prĂ©sent. Et en arrivant, je prends une claque. C’est vraiment magnifique !

Nous trouvons une petite place et nous nous installons.
Puis nous partons nous baigner… on voit quelques coraux et poissons…

Les fonds sont quand mĂȘme un peu troubles mais la plage est sublime.
Je mange une mangue délicieuse sur le spot, puis nous partons direction Le Marin.

Le Marin est une « grande ville ». On tourne un peu pour pouvoir se garer…
On s’arrĂȘte dans un petit truck pour prendre des acras pour Sylvain.
Puis nous allons Ă  la rencontre de l’agence de plongĂ©e.
L’Ă©quipe Ă  l’air super sympa.
Nous prenons un petit bateau pour aller direction la Pointe BorgnĂšse (pas loin d’oĂč on Ă©tait sur la plage tout Ă  l’heure).
En arrivant sur le spot, l’eau est juste incroyablement bleue…

On s’Ă©quipe. On nous explique comment ça va se passer. J’apprĂ©hende un peu…
Puis nous plongeons Ă  l’eau.
On a des gilets qui nous permettent de flotter. On peut appuyer sur le bouton pour remonter Ă  tout moment. Il y a aussi une technique de respiration pour pouvoir descendre plus profondĂ©ment…

La sensation est vraiment spĂ©ciale. Moi qui suis claustro, je suis tiraillĂ©e entre « J’adore » et « Je dĂ©teste, sortez moi de lĂ  ».
Surtout que le guide part s’occuper de Sylvain et je me dis « Mais si j’me perds dans l’ocĂ©an, qui pourra me retrouver ??? » 😂

Sylvain, lui, est comme un poisson dans l’eau 😂… il stressait avant d’y aller car il y avait du monde, c’Ă©tait nouveau, mais une fois qu’il a compris le truc, il profite Ă  fond de l’expĂ©rience.

C’est vrai que c’est magnifique… j’ai du mal Ă  « couler » / prendre de la profondeur… j’essaye pourtant de vider Ă  fond mes poumons mais je pense que les poids qu’il m’a mis ne sont pas assez lourds. Mais ce calme… ĂȘtre dans l’eau a quelque chose de magique. Cette apesanteur est agrĂ©able…

Nous repartons au port, ravis de cette expérience. Sylvain a encore plus adoré que moi !
On va aller un petit coup voir la fameuse plage des Salines… une copine m’avait dit que c’Ă©tait la plus belle plage de la Martinique.

Pour se garer c’est dĂ©jĂ  la cata… c’est trĂšs prisĂ© ici !
Et en arrivant sur la plage… c’est beau, mais tellement bondĂ© que je n’y trouve rien d’exceptionnel… du coup, aprĂšs 5 min, nous repartons illico au Diamant 😂.

Nous nous dirigeons dans le restaurant qu’on avait rĂ©servĂ© 2 jours auparavant. Vraiment excellent !
Comme toujours, des chats errants attendent que quelque chose tombe des tables… ça fait mal au cƓur mais on voit que les propriĂ©taires des resto les laissent faire en rĂšgle gĂ©nĂ©rale…

C’est notre derniĂšre soirĂ©e sur le Diamant. Je ne regrette pas d’y avoir passĂ© 4 nuits.

************************************

Jeudi 15 FĂ©vrier 2018 :

Je pars courir pour ma derniĂšre matinĂ©e au Diamant. Je suis dĂ©jĂ  nostalgique de cette plage…
J’en profite pour faire pleins de photos et de profiter Ă  200%.

Je reviens avec le pain, puis nous devons tout nettoyĂ© et laisser la clef… nous quittons ce super appartement puis prenons la direction de Cap Chevalier.

Nous rĂ©servons notre traversĂ©e pour l’ület Chevalier Ă  quelques centaines de mĂštres d’ici.
Ca Ă  l’air assez « Ă  l’arrache » ici. Le bateau part quand il y a assez de personnes… rien de fixe.

On arrive aprĂšs quelques minutes de bateau sur l’Ăźlet. C’est vrai que c’est magnifique…
On part se balader Ă  pieds autours de l’Ăźle.

On se baigne un petit coup dans le lagon. Puis nous finissons notre tour de l’Ăźle en revenant sur notre lieu de dĂ©part.
Des gens font la fĂȘte vers la plage.

On repart en snorkelling mais on ne voit pas grand chose…

On se sĂšche et partons sur le ponton, on attend le bateau de retour, mais il n’arrive pas…
Je vais demander aux gens au bar en plein air mais tout le monde s’en fout… c’est la grosse fiesta 😂.

Pour finir, je commence Ă  m’impatienter…. ça fait 30 minutes qu’on attend comme des cons…😂
J’ai surtout super peur qu’ils ne viennent jamais nous chercher… 😅
J’appelle le mec Ă  Cap Chevalier. Il nous dit qu’il arrive mais il faudra encore attendre avant que le bateau ne se dĂ©cide Ă  gentiment se diriger vers nous…

Enfin, nous embarquons et retournons Ă  notre voiture…

On se dirige vers Le Robert dans notre nouvel maison d’hĂŽte. Les routes pour y accĂ©der sont chaotiques… il y a des chiens qui courent un peu partout, du coup pour aller courir, ça risque d’ĂȘtre compliquĂ© ici…

En arrivant, on doit se garer en pente ultra raide… le sketch. Je ne sais mĂȘme pas comment j’ai fait pour avoir la voiture en Ă©tat… j’apprĂ©hende de devoir reprendre la voiture ce soir !

On dĂ©couvrir notre chambre et c’est vraiment super soignĂ©…et nous avons une jolie vue sur la baie…

Nous prenons direction du petit ponton privĂ©… c’est super joli ici ! Je viendrais ici faire du yoga le matin ! 😅


Nous partons pour le centre ville et aller trouver un petit restaurant. Nous tombons sur un qui a l’air pas mal, en bord de plage. On tente.
On est pas déçus ! Super bon…

Puis nous partons nous coucher. Demain, nous partons à la journée faire du kayak !

***************************

Vendredi 16 FĂ©vrier 2018 :

Je me lÚve et vais du cÎté du ponton pour faire quelques étirements.

Puis nous nous arrĂȘtons dans un supermarchĂ© au Robert pour prendre de quoi manger pour notre journĂ©e en Kayak. Il y a une petite boulangerie dans la galerie marchande aussi, on en profite…

Nous partons en direction des Kayaks du Robert.
On nous accueille, on prend nos gilets de sauvetage, nos pagayes et puis chacun part en kayak. Nous sommes en autonomie, ça c’est le top !
Il faut trouver le bon plan pour pagayer. On tourne un peu en rond au dĂ©but. Il y a pas mal de courant…

On voit mĂȘme des Ă©toiles de mer !!! Il y a trĂšs peur de fond.
L’agence nous a donnĂ© une carte et on peut naviguer un peu oĂč on veut. L’objectif sera d’aller Ă  l’Ăźle Chancel, lĂ  oĂč l’on peut trouver une des derniĂšres colonies d’iguanes des caraĂŻbes 😍.
Nous nous en rapprochons et accostons pour découvrir les lieux.

On dĂ©couvre des ruines, et nous cherchons les iguanes… sauf qu’on ne voit absolument rien 😅.
On cherche dans tous les arbres… mais rien.
A un moment, on voit des gens attroupĂ©s donc on se demande si ENFIN il n’y en aurait pas un… et un gamin nous dit « Oui regardez juste lĂ ! » et en effet, enfin, on voit une belle femelle iguane !

En allant nous promener, nous retombons sur une autre femelle 😍.

Nous voyons un mĂąle cette fois, ils n’ont pas la mĂȘme couleur.

Nous reprenons notre kayak pour aller sur l’autre cĂŽtĂ© de l’Ăźle. On tombe sur une famille de français qui nous dise que la Corse est plus impressionnante que la Martinique niveau plage et snorkelling.

Puis, nous reprenons le kayak pour aller sur une petite üle juste en face. On trouve une petite plage bien sympathique. Nous faisons notre pause sandwich ici 😍.

Nous nous baignons un petit coup, il fait super bon, l’eau est bonne.
Puis il y a un bateau rempli de touristes qui font le baptĂȘme du rhum…on dĂ©cide de partir. Nous allons sur une plage en face pour nous poser un petit coup. La journĂ©e passe vite…

Puis il est temps de reprendre le kayak pour commencer Ă  rentrer gentiment.
Le temps se gĂąte… nous sommes au milieu de l’ocĂ©an… et soudain, il y a de l’orage, de la pluie, du vent… c’est juste dingue. On en a pleins les bras, je m’imagine les pires scĂ©narios possible… puis aprĂšs quelques minutes oĂč je me demandais comment on allait pouvoir gĂ©rer cet orage en plein milieu de l’eau, tout se calme !
On retourne sur la terre ferme… aprĂšs une journĂ©e bien remplie !

Nous retournons au restaurant de la veille pour notre derniĂšre soirĂ©e ici…

*****************************

Samedi 17 FĂ©vrier 2018 :

Le sĂ©jour touche Ă  sa fin…
Je tente d’aller courir, mais je n’ai pas rĂ©ussi Ă  trouver plus de 1,6 km de route 😅. Je retourne faire quelque Ă©tirements au ponton.


Nous allons dĂ©jeuner et nous devons prĂ©parer nos valises… Notre vol est Ă  17h et on aimerait aller acheter quelques souvenirs avant de rejoindre l’aĂ©roport.


Nous partons donc aux alentours de Fort de France pour trouver des magasins, mais on ne trouve vraiment pas grand chose. On se dĂ©cide donc Ă  acheter les souvenirs Ă  l’aĂ©roport.
Nous allons donc sur des routes alentours pour visiter une derniĂšre fois cette Ăźle montagneuse. On est sur des routes minuscules qui montent Ă  pic ! C’est impressionnant.

Puis nous nous dirigeons Ă  l’aĂ©roport.
Nous dĂ©posons notre voiture Ă  l’agence puis allons au terminal acheter nos souvenirs…
Nous passons les douanes et cette fois, nous n’avons plus qu’Ă  attendre l’embarquement.
On a trouvé de la vanille en poudre et des épices pour que mes parents puissent faire du rhum arrangé.

Nous embarquons…
Et puis nous dĂ©collons… cette fois c’est fini !
J’essaye de dormir pendant le vol mais comme d’habitude, c’est impossible.

************************************

Dimanche 18 FĂ©vrier 2018 :

Nous arrivons Ă  Paris Ă  6h35. Je suis complĂštement KO 😅, mais je suis contente d’ĂȘtre vivante. On a survĂ©cu au passage au dessus de l’Atlantique 😅.
Les valises mettent une bonne heure Ă  arriver… c’est juste pas possible…
On reprend la voiture, enfin… la route va ĂȘtre super longue.
On s’arrĂȘte plusieurs fois prendre des cafĂ©s.

Et enfin nous arrivons chez nos chats 😂…avec une nouvelle destination Ă  notre actif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :