Sortie trail à la Pointe de Drône

Septembre 2020

Week-end de beau temps annoncé !
Après une montée au refuge Albert premier vers Argentière hier, aujourd’hui, je suis un copain pour aller faire un tour du côté du Col du Grand Saint Bernard.
C’est la première fois que je m’y arrête l’été…Il m’a prévu un petit circuit en mode trail dans ces montagnes valaisannes…
On se gare à l’hopice du Saint Bernard et partons découvrir la région.

Les couleurs de l’automne sont déjà là… c’est magnifique.

On arrive rapidement au premier point de vue. On frôle la frontière italienne ici…
Au loin, je regarde le Mont Fourchon que l’on a gravit cet hiver.

Nous continuons direction la Pointe du Drône. Sujets au vertige, s’abstenir.
Il faut grimper des échelles, ou escalader des parois, mais il y a toujours des câbles. C’est super sécurisé sur cette partie.
Pour vous donner une idée :

Je trouve cette partie vraiment super ludique.
Nous voyons nos premiers bouquetins qui se défilent avec agilité sur les rochers…
Nous continuons notre ascension. Il faut escalader parfois, et être sur une espèce de crête… heureusement, je vois des gens derrière au loin, comme ça, si on est bloqués, quelqu’un pourra venir nous chercher… 😅
En arrivant plus haut, on commence à avoir une vue panoramique… et nous voyons tout un troupeau de bouquetins, posés, en train de bronzer ! Je suis trop contente…
On se rapproche doucement avant d’arriver à leur niveau…

Nous les laissons tranquilles et repartons pour monter à la Pointe du Drone.
Je fais que de me retourner en montant pour voir les bouquetins. Puis je les vois filer à l’approche des autres personnes.


Ce dernier bout est assez…aérien. J’avoue qu’un faux-pas ne serait pas pardonnable… il faut être extrêmement vigilants.
Je mets mon cerveau sur Off niveau « peur » et enclenche le mode survie 😅.
En gros il faut monter sur le promontoire à gauche d’où se trouve la personne :

Une fois cette petite escalade, mon cœur s’est accéléré mais la vue est magnifique au sommet de cette Pointe de Drône !
J’espère juste ne pas devoir repasser par là, ça je ne vois pas comment on va pouvoir descendre de là !
Pour l’heure, nous faisons quelques photos et observons le passage pour redescendre sur le Col des Fenêtres.

Le chemin parait infaisable vu d’ici…
Nous entamons la descente de ce sommet, cette fois, il faut désescalader… par moment, on aurait bien aimé avoir un câble, mais ils n’ont rien mis du tout sur cette partie, pourtant la pire.
On se fait quelques frayeurs sans qu’aucun de nous ose le dire à l’autre pour ne pas envenimer l’angoisse, et enfin, nous arrivons au Col des Fenêtres, en vie…😅
En regardant le tas de caillasses qu’on vient de descendre, on se dit que ce chemin n’est clairement pas pour tout le monde (sans se vanter évidemment, mais si vous avez le vertige ou le pied pas sur, ce n’est même pas la peine de tenter).

Après un petit moment dans la vallée, nous arrivons aux Lacs de Fenêtre. C’est superbe.

Et là, on cherche le chemin qui va à droite de la photo ci-dessus : on est sensés reprendre un col mais quand je regarde la parois, je ne comprends pas du tout où va le chemin… c’est impossible qu’il passe par là ???

Et pourtant, … si ! 😅
Je me suis dit qu’on n’est pas au bout de nos peines… alors c’est repartit ! On commence l’ascension de cette parois. Et finalement, un pied sur suffit largement. Aucun problème. C’est juste très impressionnant, et il faut rester bien concentré…

Arrivés à ce col, il faut que l’on descende dans cette vallée et que l’on remonte de nouveau un autre col 😵.
Dans le pâturage, des vaches prennent la pause. Je fais la photo la plus Suisse que je n’ai jamais fait 😅 :

Puis nous entamons le dernier col…Le Col des Chevaux.
Il me parait juste interminable…

Et enfin, nous basculons de l’autre côté.

Une longue descente nous attend pour revenir à la voiture mais ce circuit était splendide… aérien, technique, et surtout : quasiment personne !

Infos : tour pas si long mais tellement technique que j’ai eu l’impression d’avoir fait 25 km ! Nous avons mis à peine plus de 4h pour faire les 12km pour 1100 de dénivelé (avec le sommet à presque 3000 mètres d’altitude).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :