Ski de rando – Monts Telliers (2951 m).

Pays : Suisse – Valais
Distance : 12 km pour 1040 mètres d’ascension

Une des courses les plus connue de la région.
N’imaginez pas vous y retrouver seuls ! L’itinéraire est très fréquenté.
Sûrement parce qu’il est coté « PD » (Peu Difficile), 1000 mètres de dénivelé à grimper pour se retrouver à se joli sommet à presque 3000 mètres d’altitude.

J’avais fait le Mont Fourchon au départ du même endroit : juste avant le tunnel du Grand Saint Bernard.

Ce sommet est vraiment magnifique.



Le début grimpe par le même itinéraire que pour rejoindre le col du Grand Saint Bernard.
Puis il faut bifurquer à droite pour prendre la direction des Monts Telliers.

Après une petite montée, on se retrouve vite dans une belle ambiance montagnarde…
On longue vallée magnifique avec la pointe du Drone juste devant nous, que j’avais fait en mode trail en automne (voir ici).

Nous poursuivons le chemin. Du blanc à perte de vue !
Nous allons bifurquer ensuite sur la droite pour une belle montée assez pentue.

Plus on monte, et plus la vue est belle…
On voit des skieurs plus bas, ce qui donne la dimension des paysages…

Le chemin continue de monter encore et encore, et la vue devient de plus en plus belle malgré les nuages qui s’amusent avec nous.
La qualité de la neige ne nous semble vraiment pas terrible…
Un peu cartonnée… on s’attendait à trouver une belle poudreuse mais bon, tant pis.

Le sommet est maintenant en vue.
Il parait tellement loin !
Et pour l’instant, il est dans les nuages… on espère que la vue se dégagera lorsque nous y serons…

Au pied du dernier bout, je me rends compte à quel point la pente est raide…
Je vois les gens monter au-dessus de moi.
Ça me stresse quand même pas mal, sachant que le degré d’avalanche est de 3/5, ce qui est plutôt marqué.

C’est un des moments où je me suis sentie le plus vulnérable…

En plus, la qualité de la neige me parait bien « pourrie », donc descendre dans une pente raide dans de la neige carton : tout ce que je déteste !
J’appréhende terriblement cette descente qui s’annonce bien scabreuse…
Mais maintenant que je suis là, ça ne changera pas grand chose de monter 50 mètres de plus.


Avec l’altitude, l’air commençait aussi à se faire de plus en plus rare…
C’était pire lorsque je m’arrêtais, alors GO, on continue à avancer et on affronte ce dernier bout raide avant l’arrivée au sommet !

Derrière nous, il y a le groupe de Club Alpin Suisse.
On ne se rend pas trop compte sur la photo à quel point la pente est raide (par contre on se rend compte à quel point on n’est pas seuls 😅).

J’essaye de ne pas m’arrêter car j’ai tout de suite la tête qui tourne. On garde donc le rythme et on continue à monter…

Les paysages sont absolument grandioses…

Je serpente en faisant des conversions.
Bientôt le sommet…
La pente est vraiment très très raide…

Et enfin, le sommet est en vue !

Nous enlevons nos skis pour nous diriger à pieds au sommet.
C’est assez glissant.

Il fait un froid de canard là-haut avec ce vent glacial !
Il y a un groupe qui fait des photos, on doit donc attendre avant de pouvoir enfin avoir le sommet pour nous. On se demande si on va attendre tellement il fait froid ! Mais je veux ma photo au sommet 😅.

Heureusement, ils nous laissent enfin la place.
C’est absolument magique !


Je me régale…
Je me nourrie… les paysages sont juste incroyables.
Il fait froid, alors nous repartons vite.
Une dernière photo du sommet sans personne et nous reprenons le chemin pour la descente (que je redoute 😅).

Nous redescendons du sommet, c’est encore plus glissant en descente…

Puis nous remontons sur nos skis, mettons nos casques, nos vestes et c’est partit pour la descente !

La première partie… quelle galère ! Je n’arrive pas à faire des virages tellement la neige est cartonnée. En plus il y a des gens qui montent…
Du coup je me décide à faire de grands virages 😅. Ce qui est bien, c’est qu’il y a largement assez de place…

Mon pote part dans une combe assez raide où seulement quelques traces avaient été faites.
J’appréhende un peu (avalanche) mais il est vrai que ça me semble être une bonne option.
Je me lance… et finalement quel pied cette neige !!!! Magique !

J’ai l’impression de voler… quelle sensation !
Je ne maîtrise pas super bien la descente à ski en règle générale mais je m’amuse…
J’ai vite mal aux cuisses par contre 😅
Mais la neige est une belle surprise… on s’attendait tellement à galérer toute la descente !

On continue notre chemin en empruntant un itinéraire différent de la montée.
Et franchement, on se régale de A à Z.
Il faut parfois faire attention de ne pas se prendre un caillou sur la fin du parcours mais dans l’ensemble, c’était plutôt très bon !

Une journée magique dans la montagne !
Malgré le fait que cet itinéraire est largement emprunté, c’est vraiment une sortie qui vaut la peine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :