đŸ€” Partir seul(e) est-il fait pour moi ? đŸ€”

J’ai rĂ©cemment lu un article sur la dĂ©sillusion qu’avait eu certaines personnes Ă  partir seule.
Cet article Ă©tait trĂšs intĂ©ressant car effectivement, on a toujours l’impression en lisant les blogs de ces personnes que l’expĂ©rience est positive Ă  100%.

Mais qu’en est-il vraiment ?

PremiĂšrement, soyons clair : partir seul(e) n’est pas une obligation.

Ce n’est pas parce que vous le ferez que vous serez quelqu’un de fonciĂšrement meilleur.
Ce n’est pas non plus un requis pour ĂȘtre heureux.
Beaucoup de gens n’ont pas besoin de ça pour l’ĂȘtre.

Il y a des gens qui n’en ont tout simplement pas l’envie ou qui considĂšrent le voyage comme un moment de « partage » et non pas d’isolement.

Pour moi, partir seule Ă©tait avant tout une envie, un besoin et un challenge que j’ai ressenti Ă  un moment donnĂ© de ma vie.
J’ai tentĂ© l’aventure car ça me titillait depuis des annĂ©es…
Mais si vous ne vous ĂȘtes jamais posĂ© la question, en aucun cas faire cette expĂ©rience doit ĂȘtre dans votre liste.

Pour ma part, j’avoue que partir seule m’avait toujours fascinĂ© depuis l’adolescence.
C’Ă©tait clairement un de mes objectifs surtout Ă  cause du fait que mon conjoint n’Ă©tait pas trop « voyage » ou alors, des endroits diffĂ©rents de mes vraies envies.
Donc je voyais mes rĂȘves d’Ă©vasion s’Ă©vanouir d’annĂ©e en annĂ©e car je n’osais pas partir seule.
Alors forcĂ©ment, oser voyager seule, c’Ă©tait comme dire « Ă  partir de maintenant, je pourrais aller enfin dans les destinations que je veux ! » : une grande libertĂ©.
Je me voyais dĂ©jĂ  choisir mon petit hĂŽtel, mes excursions… tout ça, sans barriĂšre quelconque. Ne plus me soucier de trouver un partenaire pour partir…

Mais si vous ĂȘtes entourĂ©(e) de personnes avec qui vous pouvez faire de jolis voyages, alors peut ĂȘtre que cette envie ne vous arrivera jamais.
Si vous vous plaisez comme cela, il n’y a pas lieu de changer.

Partir seul(e) est-il forcément positif ?

Je ne vous cache pas que mon premier voyage en solo a été angoissant au plus haut point.
DĂ©jĂ  au moment-mĂȘme oĂč j’ai pris mes billets…
A partir de ce moment-lĂ , je n’ai plus du tout rĂ©ussi Ă  dormir pendant 6 mois 😅.

Quand le jour J est arrivĂ©, je n’avais plus du tout envie de partir… peu importe la libertĂ© que j’allais avoir ou l’aventure incroyable que j’allais vivre, j’aurais voulu tout annuler et rester dans mon confort… AprĂšs tout, j’ai survĂ©cu Ă  ne pas aller en NorvĂšge pendant des annĂ©es, pourquoi ce serait si essentiel que ça maintenant ?

Je me suis « forcĂ©e » Ă  y aller.
Je ne peux pas ĂȘtre plus claire.

La veille, je ne faisais que de me poser toutes les questions du monde : et si l’avion s’Ă©crase ? Et si je me sens tellement seule que je ne profite pas ? Et si je fais une crise d’angoisse sur place ? Et si je me fais agresser ? Et si…
Bref la liste est loin d’ĂȘtre exhaustive…

Je suis donc partie la boule au ventre…pleine de doute.
À aucun moment du premier jour je me suis sentie bien et apaisĂ©e.

ArrivĂ©e sur place, j’Ă©tais limite en dĂ©pression…
Je vivais mon rĂȘve mais d’une maniĂšre nĂ©gative. Et on ressent forcĂ©ment cette double dĂ©ception : tout le monde m’avait dit que c’Ă©tait incroyable !??? et moi je n’arrive pas Ă  profiter…j’avais enfin eu l’audace de partir, mais en fait, ce n’Ă©tait pas une incroyable aventure ??
J’ai clairement perdue confiance en moi… je me suis sentie abattue, nulle, dĂ©munie


La seule solution que j’ai trouvĂ© Ă  ce moment-lĂ  a Ă©tĂ© de me poser dans mon petit appartement, me mettre au lit et regarder un film que je connais par cƓur.
Il n’Ă©tait que 17h mais tant pis. J’Ă©tais crevĂ©e et je n’avais mĂȘme pas envie de visiter quoi que ce soit. Je voulais me recentrer sur un confort et tenter de me reposer.
Je me suis forcĂ©e Ă  fermer les yeux et d’essayer de dormir.
Le manque de sommeil est l’ennemi n°1.
Personnellement, quand je suis épuisée, je vois tout en noir.

C’est seulement aprĂšs cette petite sieste que je me suis boostĂ©e Ă  aller visiter Tromso.
Et aprĂšs une longue marche seule, Ă  me dire que « peut-ĂȘtre j’ai fait une connerie« , j’ai rencontrĂ© 2 françaises qui faisaient un road-trip en NorvĂšge.
LĂ  j’ai compris qu’en fait, j’allais faire de jolies rencontres quand mĂȘme pendant ce voyage.
Mais c’est aussi Ă  double tranchant lorsque nos chemins se sĂ©parent : on a envie de rester avec elles mais de nouveau, on rentre et on se retrouve seule. Et on se demande « pourquoi? » ben tout simplement « Parce que tu l’as voulu !« .
Et c’est ça le pire : c’est mon choix ! Si je me retrouve dans cette situation, je ne peux m’en prendre qu’Ă  moi !
LĂ , j’ai clairement commencĂ© Ă  penser que le voyage solo n’Ă©tait pas du tout fait pour moi.

Heureusement, je m’Ă©tais prĂ©parĂ©e mentalement Ă  cette Ă©ventualitĂ© et j’avais prĂ©vu un planning assez chargĂ© pour Ă©viter au maximum de m’ennuyer…

Le lendemain je suis partie pour une rando sur un glacier avec un groupe… je suis mĂȘme restĂ©e en contact avec les 2 norvĂ©giennes que j’ai rencontrĂ©…
Le voyage Ă©tait enfin lancĂ© ! Et enfin, je ressentais ce dont on m’avait parlĂ©…

J’ai ensuite fait une excursion chaque jour… et finalement, j’ai pris gout Ă  ce voyage solo qui m’amenait Ă  rencontrer Ă©normĂ©ment de gens diffĂ©rents et intĂ©ressants.
Une vraie révélation.
Je me suis aussi sentie trĂšs fiĂšre d’avoir osĂ©.
C’est lors de mon dernier jour que j’ai pris conscience Ă  quel point j’Ă©tais heureuse d’avoir franchi le cap.
Ce genre de voyages me correspondaient parfaitement en solo.

Aujourd’hui, j’apprĂ©hende toujours autant.
Mais je prends mes marques. Je me connais mieux. Et je sais que je peux me faire confiance.
Je retourne dĂ©sormais en NorvĂšge facilement en solo. J’y ai trouvĂ© mon rythme. Je connais l’aĂ©roport et les petits restaurants. De vraies habitudes rassurantes…

Trouver le genre de voyage qui vous convient

On est tous différents. Pour certains, voyager en sac à dos sans avoir rien réservé est LE meilleur moyen de voyager solo.
Pour d’autres, ce sera de se rattacher Ă  un petit groupe pour partager une jolie expĂ©rience avec d’autres mais en partant seul.
Pour moi, ça a Ă©tĂ© d’avoir des activitĂ©s tous les jours tout en Ă©tant seule le soir.
Les voyages oĂč tout est dĂ©jĂ  bien organisĂ©.
Les hĂŽtels dĂ©jĂ  rĂ©servĂ©s Ă  l’avance et des activitĂ©s chaque jour pour ne pas avoir de temps morts.
C’est ma maniĂšre Ă  moi de me rassurer et de profiter Ă  100%.
Partir seule oui, mais j’aime savoir oĂč je mets les pieds.
C’est tellement un effort et un stress que ce serait dommage de s’ennuyer sur place aprĂšs toute cette angoisse !
Surtout que je ne peux pas partir 6 mois d’affilĂ©s donc il faut concentrer toutes les envies en moins de temps…

Il y a des milliers de façon différentes de voyager. Il faut trouver celle qui nous correspond.

Voyager seul(e) est-il fait pour tout le monde ?

Clairement, la réponse est NON.
Pour certains, partir seul sera une Ă©vidence. Pour d’autres ça ne traversera mĂȘme pas leur esprit…
S’Ă©couter est la clef : si c’est votre objectif Ă  tout prix, malgrĂ© vos angoisses : FONCEZ.
Et au pire, si ça ne vous correspond finalement pas, et bien ne recommencez pas, mais vous serez fixé.

N’oubliez pas que bien souvent, on oublie les mauvais moments avec le temps et qu’on garde le positif d’un voyage. Je pense qu’il ne faut pas avoir peur de dire que parfois, ce n’est pas que du bonheur. Juste ĂȘtre conscient de ça rendra le voyage plus serein.

Chaque voyage est une expérience.
Donc si cela ne vous a pas plu : vous saurez que vous le referez pas.

En conclusion, je dirais que voyager seul est propre Ă  chacun.
Si on en a une réelle envie, il faut tenter le coup.
Par contre, je ne garantie pas que ce sera exceptionnel du début à la fin !
J’ai mis du temps Ă  vraiment profiter de mon voyage pour au final en revenir grandit…
Un Voyage n’est pas uniquement des Vacances. Ça demande beaucoup d’investissement mental et il faut ĂȘtre prĂȘt Ă  accepter qu’on ne va pas vivre un rĂȘve permanent, comme pour beaucoup de choses…

Pour vous montrez Ă  quel point je n’Ă©tais pas convaincue de mon choix, vous trouverez le rĂ©cit de mon tout premier voyage solo ici.

2 commentaires sur « đŸ€” Partir seul(e) est-il fait pour moi ? đŸ€” »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :