Ski de rando au Mont Fourchon (2902 m)

Suisse – Italie

La particularité de cet itinéraire est que l’on part de Suisse pour finir au sommet en Italie !
J’ai adoré cette idée…

Départ du parking du col de Grand Saint Bernard.

Depuis là, vous pouvez également partir pour les Mont Telliers (voir ici).

Pour le Mont Fourchon, il faut continuer direction l’Hostpice du Grand Saint Bernad par la Combe des Morts (sympa le nom hein 😅).
Je comprends mieux pourquoi en arrivant : nous sommes clairement dans un goulet. Si la neige se détache d’un côté ou de l’autre, on serait mal ici…

Aujourd’hui, la neige est très gelée et très dure… la descente s’annonce peu glorieuse !

Arrivée à l’hospice, on enlève nos peaux puis on bascule alors en Italie.

On doit passer par le tunnel, c’est vraiment original !

On se retrouve tout seuls… j’avoue que j’appréhende toujours un peu ces ascensions…

Nous devons ensuite remettre nos peaux pour notre dernière montée au Mont Fourchon.
Je vois des gens monter et ça me parait très raide 😅 vu d’ici. Mais contente de voir des gens.

Avec cette neige gelée, même la montée risque de glisser un peu.

On commence notre ascension. C’est effectivement bien gelé et il y a énormément de vent ! Les conditions aujourd’hui sont loin d’être excellentes mais le ciel est bleu c’est déjà ça ! La vue est très belle.

On continue de grimper dans ce vent fort et on arrive gentiment au sommet…

On enlève nos skis pour le dernier bout et enfin, nous arrivons au Mont Fourchon !

Cette fois, nous allons devoir descendre…
Le moment que j’appréhende le plus…
La neige est dure comme du caillou, gelée… ça me fait super peur mais bon, il faut bien descendre !

J’y arrive en prenant mon temps. Skier sur la glace n’est pas quelque chose que j’aime le plus, mais le pire, c’est la neige carton !
Mais bon, la vue était tellement jolie qu’on oublie le négatif…

On arrive de nouveau au tunnel, on remet nos peaux et nous remontons pour l’Hospice du Saint Bernard.

Nous arrivons à l’Hospice pour notre dernière descente sur neige ultra dure jusqu’à la voiture 😅.

Malgré des conditions de neige et de vent pas terribles, cette sortie aura été vraiment sympa ! Changer de pays pendant l’itinéraire apporte une petite dose d’exotisme 😅.
Evidemment, cet itinéraire est également très couru (comme tout ceux que je fais généralement), il fait parti des grands classiques de la région.

En chiffres : 20 kilomètres pour 1300 mètres de dénivelé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :