Etosha

Safari de rêve dans le Parc National d’Etosha.

Le Parc National d’Etosha est LE parc par excellence que tout le monde vient visiter en Namibie.
On y trouve une concentration d’animaux assez incroyable !

Où se trouve Etosha ?
Ce parc se trouve au Nord de la Namibie à environs 4 heures de route de Windhoek, la capitale Namibienne.

Combien de temps consacrer à Etosha ?
Nous avions consacré 3 nuits à Etosha sur notre itinéraire de 2 semaines.
C’est vraiment le minimum si on veut pouvoir explorer le parc dans sa quasi entièreté et maximiser ses chances de voir les animaux.

Où est-ce que l’on dort à Etosha ?
Nous sommes arrivées par la porte Okaukuejo où nous avons dormi une nuit au lodge.
Il y a également la possibilité de faire du camping.
C’était cette option que nous avions choisi à la base, mais pour 90€ de plus les 3 nuits, nous avons opté pour les 3 nuits en lodge à la place ! Qui comprenaient le petit déjeuner et le dîner ! Autant dire qu’on a pas hésité longtemps… car tout ranger son matériel, sa tente de toit et partir vite à l’ouverture des portes du parc… ça ne nous branchait pas pour pouvoir profiter pleinement. On ne l’a pas regretté.

Le point d’eau à Okaukuejo est formidable … j’y serais restée la nuit si je n’avais pas été aussi fatiguée !
A partir de 18h, on a vu des éléphants, girafes, zèbres, rhinocéros, chacals… bref une multitude d’animaux différents qui défilaient devant nous : envoûtant !
Pour les deux autres nuits, nous avons dormi à Namutoni. Le point d’eau est vraiment moins intéressant : il y avait d’immenses roseaux et on n’a rien vu sur les 2 nuits (bon ça reste une question de chances aussi !).

Il y a également Halali pour dormir, situé au centre du parc.

Comment voir les animaux à Etosha ?
Rien de plus simple : ouvrir les yeux 😅.
Au bout de 30 secondes dans le parc, des zèbres nous ont directement barrés la route !
Celui qui ne voit rien après 3 jours à Etosha a forcément du fermer les yeux, pas d’autre solution ! 😅

Ne pas se faire trop d’idées non plus… ne pas avoir d’espoir de voir TOUS les animaux.
On a rencontré des gens qui ont eu l’immense chance de voir un léopard après 1h d’attente à un point d’eau… donc je me disais que c’était possible ! mais … vraiment difficile !

Personnellement, j’étais partie dans l’idée qu’on allait forcément voir des lions.
C’était un peu l’animal que je voulais voir absolument (avec les guépards et léopards).
Tous les gens que l’on a rencontré pendant notre itinéraire nous disaient qu’ils en avaient vu (et plusieurs !), du coup je suis carrément partie confiante !
Après quelques heures à tourner dans le parc, je me suis rendue compte à quel point ça allait être difficile… c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Mes espoirs ont commencé à diminuer au fil des heures…

Un de mes conseils seraient de ne pas hésiter à demander aux autres personnes. On a arrêté plusieurs fois des gens le long des pistes en faisant des appels de phares pour savoir s’ils avaient vu quelque chose ou pas…ça donne une indication.
Une américaine nous a dit où elle avait vu des lions quelques heures auparavant, on a donc pris la route pour aller sur ce point et on a eu la chance de les voir encore plus près que ce qu’elle nous avait décrit !

J’étais tellement heureuse !
Donc sans cette américaine, on ne les aurait jamais vu (en tout cas, ces deux-là)…

En règle générale, on entendra souvent que tout repose sur les points d’eau à Etosha.
Il y a des plans en vente aux portes du parc (ou disponibles sur le net) avec tous les noms des points d’eau. Il y a de quoi se garer pour observer.
Il suffit de s’y poster et attendre, parfois il n’y a pas besoin d’attendre, parfois si…
Il ne faut pas oublier que c’est une question de chances surtout ! Etre là au bon moment.

Les « Waterholes » sont notés par des points bleus :

En allant au Nord de Namutoni un matin, nous sommes passées dans la savane en voyant un chacal qui tournait autour d’un minuscule trou d’eau (pas noté sur le plan). Et là : Surprise, un lion en est sortit ! Un moment absolument magique.

Un peu plus haut, il y avait un point d’eau où on a vu une multitude d’animaux tous ensemble ! Autruches, girafes, oryx, gazelles en tout genre, phacochères, chacals etc.
On y est restées un sacré moment, en croisant les doigts pour voir débouler un léopard 😅

Quels animaux avons-nous croisé à Etosha ?
La liste est longue…
Lions, des tonnes d’éléphants (je n’aurais jamais pensé en voir autant !), une hyène, des autruches, des oryx, des zèbres, des gnous, des koudous, des springboks, des chacals, un serpent, des rhinocéros (plus rares), des oiseaux en tout genre, des dik diks… et j’en passe.

Quelles sont les précautions particulières à prendre dans le parc ?
Rouler doucement !
Il nous est arrivé de rouler « plus vite » car le parc allait fermer et on s’est fait rattraper par le temps…
Je ne me suis pas sentie très à l’aise de rouler plus vite.
J’avais peur qu’un animal déboule sous les roues à tout moment…

Les dik diks, en particulier, partaient en courant dès qu’on arrivait et pouvaient partir dans tous les sens…

Et donc j’en arrive aussi à : Attention aux heures de fermeture du parc !
On s’est fait avoir avec les distances et on a du se dépêcher pour vite arriver aux portes de Namutoni sans pénalité.
Je ne vous cache pas que c’est à ces heures là que les animaux sont partout… c’était plutôt frustrant d’avoir des opportunités incroyables de photos sans pouvoir s’arrêter.

Respecter les animaux et les autres personnes !
Ca peut paraitre logique mais ça ne l’est vraiment pas pour tout le monde.
On a vu des débiles nous passer devant alors qu’on était arrêtées sur le côté pour observer les animaux, à toute vitesse…

Sans compter ceux qui baissaient les fenêtres avec les gamins (et aussi les adultes) qui parlaient super forts, criaient… bref, silence devant ces scènes magiques !
On est pas là pour perturber la Nature… on la perturbe déjà bien assez en étant présents.

Attention aussi à ne jamais descendre de la voiture dans le parc !
Il y a des zones de « pic nic » et toilettes bien définies. Entourées de grillages.



Enfin, si j’avais un dernier conseil plus global, je dirais de finir votre road-trip en Namibie par le parc d’Etosha. Je dis ça car nous avons croisé pas mal de gens qui faisaient le tour dans l’autre sens que nous et qui semblaient carrément blasés de voir une autruche ou un oryx à Sesriem…
Moi j’étais comme une gamine car on n’avait pas encore vu tous les animaux d’Etosha.
On peut dire que ce parc c’est un peu le bouquet final d’un magnifique feu d’artifice 😉

Le récit complet de notre road-trip en Namibie ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :