Voyage d’exception au Groenland

Voyage de 9 jours au Groenland entre slow life, icebergs et baleines.
En couple.

Le Groenland… un rêve depuis que je suis petite.
J’avais assisté à une exposition photos sur ce pays de glace lorsque j’avais 10 ans environs. J’ai toujours eu des étoiles plein les yeux en voyant ces clichés irréels.
Ce pays, je l’ai toujours vu inaccessible de part son éloignement et son prix.
Et finalement, on s’est dit courant 2019 qu’on essayerait d’y aller en 2020.
C’est Sylvain qui a choisi entre l’Alaska, les Lofoten et le Groenland.
J’avoue que c’était aussi mon premier choix car ça me semblait très atypique et que c’était une destination qui m’avait toujours attirée.
Me voilà à planifier un voyage pour l’été 2020, sans avoir trop d’informations ou de retour.
Les seules personnes que je connaissais qui y étaient allées étaient parties avec des agences.
C’était donc très compliqué de planifier, oser se lancer sur ce voyage en « solo ».

J’ai alors tenté de prendre mes billets avec Air Greenland directement.
Puis j’ai pris les billets pour rejoindre Copenhague, d’où partait le vol pour le Groenland.
J’avais lu qu’il fallait un peu de marge en cas de problèmes météo (qui arrivent souvent) donc j’en ai tenu compte en dormant une nuit à Copenhague à l’aller et au retour.

J’ai réservé également un lieu d’exception pour ce voyage : 2 nuits dans un lodge devant les icebergs. C’était clairement une folie, mais on n’y sera pas souvent au Groenland !
J’ai également réservé mes hôtels sur Booking, mes excursions…

Puis le Covid est arrivé. Et notre voyage de 2020 est tombé à l’eau.
Air Greenland nous a remboursé sans problème et rapidement (super compagnie ceci-dit), mais les excursions n’étaient pas remboursables…
Donc nous devions retenté le coup l’année suivante…
En 2021, on a revécu la même situation cet été là : repoussé pour 2022.
Alors c’est sans y croire vraiment que nous voilà partis pour cette terre de glace et de légendes !

Informations basiques :
– Il y a 4h de décalage horaire avec la France
– C’est une destination très chère 💵 (j’y reviens en fin de cet article)
– Les Groenlandais sont très sympas ! Très accueillants et toujours prêts à aider
L’anglais est relativement bien parlé pour toutes les excursions, un peu moins dans les cafés, restaurants. Les langues officielles sont le groenlandais et le danois.
– Il y a plusieurs moyens pour se rendre au Groenland : par l’Islande ou par le Danemark. On a opté pour la deuxième solution.
– La couronne danoise est la monnaie du Groenland (c’est un territoire autonome appartenant au Danemark). Géographiquement, le pays appartient à l’Amérique du Nord, mais politiquement il est européen.
– Groenland signifie « la terre verte » alors que quasiment 80 % de sa surface est recouverte de glace et de glaciers.
– Ilulissat signifie « iceberg » et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ! C’est également le glacier le plus productif de l’hémisphère nord (rien que ça…). D’ailleurs le célèbre Titanic a été heurté par un de ces icebergs.
– Il y a 57 000 habitants au Groenland.
– Les 2 mots « Kayak » et « Igloo » sont groenlandais et utilisés dans le monde entier.
– Fin Juillet, les températures étaient comprises entre 5 et 15°C. C’est même monté à 17 ! Ce qui est très chaud pour cette région du monde…

Mardi 26 Juillet 2022
Il est 14h lorsque nous enregistrons nos bagages pour Copenhague au départ de Genève.
Le vol est prévu à 17h55, on a de la marge.
Une fois les bagages posés et les douanes passées, on peut enfin aller manger un bout avant de rejoindre notre porte d’embarquement.
Pour l’instant, notre vol semble à l’heure.
Avec tous ces soucis d’aéroports en ce moment, on avait très peu d’espoir d’avoir tous nos avions…
Finalement, nous décollerons avec 30 minutes de retard (mais on n’est pas pressés).
Le vol est court, il ne faut que 1h30 pour rejoindre Copenhague.


J’ai à peine le temps de lire que nous atterrissons déjà.
Il y a énormément de monde à l’aéroport de Copenhague.
Nous prenons nos valises et partons nous diriger vers notre hôtel, collé à l’aéroport.
La ligne de métro qui amène au centre-ville part également depuis l’aéroport, ce qui peut vraiment être un plus car en 15 minutes vous serez au centre de Copenhague.

L’hôtel est le Comfort Hotel, le check-in se fait sur tablette donc en 5 minutes nous avons notre chambre.

C’est parfait pour ce soir !
La chambre est un peu petite mais propre et fonctionnelle.
On voulait juste être proches de l’aéroport vu que notre vol de demain est assez tôt.

Nous partons manger au restaurant de l’hôtel mais on en a eu pour 60 euros pour manger 2 burgers (dont le mien qui n’était vraiment pas bon !) et une boisson chacun… là c’est la claque. Je savais que le Danemark était cher mais à ce point…
Bref on part se coucher. Demain notre vol est à 9h pour Kangerlussuaq, première étape de notre voyage au Groenland !

Mercredi 27 Juillet 2022
C’est le grand jour. Notre vol est toujours indiqué comme « à l’heure » sur l’application de la compagnie Air Greenland.
J’avoue ne pas me rendre compte que l’on va vraiment aller au Groenland…

On prend donc le chemin du Terminal 2. On pose nos valises super vite car on a déjà fait le check-in en ligne.
Puis on monte passer les douanes. Là c’est une autre histoire. Il y a énormément de monde. Mais on a de la marge.

On se pose un coup pour prendre notre petit déjeuner dans un café. Ça commence à sentir les vacances 😋.

Puis c’est l’heure de rejoindre notre porte d’embarquement pour notre vol pour le Groenland !

Nous sommes aux places des issues de secours, l’hôtesse (qui est très sympa d’ailleurs) nous brief un peu sur comment ouvrir la porte de l’avion en cas de soucis.
Nos TV ne marchent pas par contre, on fera sans. Le vol n’est que de 4h40 !
J’ai un bon livre, ça devrait largement passer le temps.

Nous décollons…
Les 4h40 se passent sans problème (lecture, manger, sudoku).
Mon repas végétarien est carrément dégueu par contre… je n’ai jamais mangé aussi mal. Ce sera le seul bémol de la compagnie.

La vue en arrivant est magnifique sur ces énormes glaciers…



On arrive donc assez vite sur Kangerlussuaq avec une belle vue sur les alentours. Ca a l’air assez désertique. Il n’y a rien par là !
Notre vol arrive à 9h40 heure locale (vu qu’il y a 4h de décalage horaire).

Les valises sont très longues à arriver (il n’y a qu’un tapis minuscule).

Puis on se dirige vers notre hôtel qui se situe dans l’aéroport (très pratique). C’est l’hôtel « Kangerlussuaq Hotel » tout simplement.
Ils nous disent que notre chambre ne sera pas disponible avant 14h. L’heure où on a notre excursion. Dommage, on a donc 4h à tuer.
On peut déposer nos valises dans un local en attendant.

On part donc voir ce qu’il y a aux alentours.
On se prend une glace (enfin, un hotdog pour Sylvain) dans une petite épicerie bien sympa à la sortie de l’aéroport.

Et on va ensuite faire un tour dans un supermarché pour tenter de trouver un masque d’avion (pour cacher la lumière) à Sylvain. Oui, car ici il fait jour 24h sur 24… moi j’ai toujours un masque d’avion sur moi mais Sylvain non.
On n’en trouve pas.

On part se balader le long de la route avant de repartir au café de l’hôtel pour prendre à boire et se poser.

J’en profite pour regarder les détails sur notre excursion car j’avoue que depuis 2 ans, je n’ai plus idée de ce que c’est 😅!
J’étais partie dans l’idée que ça allait durer 1h30 et qu’on serait en voiture pour voir des bœufs musqués.
Mais en fait, c’était une randonnée de 5h30 pour tenter de les voir ! oups.
Je pars vite prévenir Sylvain qu’il faudra surement se changer avant de faire l’excursion 😅…

À 14h, on attend notre guide.
Il arrive enfin avec un peu de retard et nous emmène en voiture au point de rendez-vous de la randonnée.
Il prend 2 personnes au passage, qui eux, partent en randonnée de leur côté. On sera donc que nous 2 avec le guide aujourd’hui.

On voit un renne le long de la route ! 😍

Puis le guide se gare plus haut et laisse la voiture tourner. On le voit se préparer. En fait, la randonnée va partir d’ici et il laisse tourner le moteur car il n’est pas sur qu’elle va redémarrer au retour 😅…


Les paysages sont sublimes. C’est très vert et ça me fait penser à l’Ecosse…
Il y a un lac devant nous…
Au loin, on aperçoit déjà 2 bœufs musqués 😍 ! Je suis trop contente car on a fait escale ici 24h spécialement pour tenter de les voir !
La rando démarre, et on s’approche doucement des bœufs. On se cache derrière une petite colline. Ils sont vraiment impressionnants… des tas de muscles à l’allure préhistorique !

Rencontre musclée


On les observe un moment puis ils repartent en courant plus haut sur la colline… ils ont sûrement entendu les 2 autres randonneurs arriver et ont pris peur…
Au bout du lac, on voit un autre bœuf que l’on peut également observer longuement derrière un gros caillou.


Il partira dans la même direction que nous devions aller et on le reverra plus haut 😍.

On a vu sur le Lac Ferguson cette fois.

Après une petite pause au sommet à manger des « cigarettes en chocolat » excellentes et boire un bon café, on repart rejoindre le 4×4.

Au final, on aura marché presque 7km pour 120 mètres de dénivelé (Sylvain était ravi 😅).

Le guide était sympa, même s’il ne comprenait pas toutes nos questions.

Il est presque 18h lorsque nous revenons en « ville ».
On croise la route d’un lapin arctic ! je suis trop contente ! c’est un bébé apparemment.
La photo est nulle car on était loin et le guide nous a placé devant le poteau électrique 😅.

En arrivant à l’hôtel, on a enfin nos clefs et on demande s’il reste de la place au restaurant Muskox qui est assez renommé. Mais non, il est complet. On va donc aller à la « Cafeteria » juste en bas.
Finalement, ce n’est pas si mauvais !
On part se coucher dans la lumière du jour constante.
Demain le vol est tôt (8h25).

Jeudi 28 Juillet 2022
Nous nous levons vers 6h30 et on part avec nos valises pour petit déjeuner (compris avec l’hôtel) à la cafeteria vers 7h.
Le check-in des valises n’est pas ouvert (ce n’est qu’une heure avant le vol apparemment) donc on prend le temps de déjeuner.
On pose nos valises vers 7h20, ça nous aura pris 2 minutes chrono… pas de douane à passer (?? On n’est pas habitués ! c’est royal).
Et l’embarquement se fait en 15 minutes ici !
C’est donc à 8h15 que nous embarquons pour notre vol pour Ilulissat.
L’avion n’est pas gros… moins de 40 places.
Moi qui ne suis pas fan de l’avion, c’est le pompon ! J’appréhende à mort ce vol mais bon…


On décolle rapidement. Il n’y a qu’un Stewart dans la cabine.
Le pilote aura même fait l’effort de parler français !
Finalement, il n’y avait pas de quoi stresser car l’avion bouge moins qu’un plus gros avion ! Franchement quasiment aucune sensation…
Et la vue !
C’est juste incroyable…
Je suis restée scotchée au hublot pendant les 50 minutes de vol…

On atterrit à Ilulissat à 9h15 après 50 minutes de vol magnifiques.
On attend notre valise sur le minuscule tapis… puis la navette de l’hôtel vient nous chercher (compris dans le prix).
L’aéroport est situé à côté de la baie, on voit donc déjà les premières vues impressionnantes sur les icebergs depuis la navette.
En 5 minutes, nous sommes arrivés à l’hôtel Nuka.
Pareil qu’à Kangerlussuaq, nous n’aurons pas la chambre avant 14h.
On a donc 4h à patienter de nouveau.
On pose nos valises dans le bureau et partons explorer la ville. L’idée est de voir de plus près les icebergs.

On passe devant l’Eglise très photogénique.


On continue notre chemin pour rejoindre le sentier « jaune » avec vue sur les icebergs.

Le sentier jaune fait 2,7km mais depuis son point de départ.
Depuis notre hôtel, ça rajoute bien 4 km je dirais.
C’est un des plus beaux sentiers. Il y en a 3 en tout.
Le bleu qui fait 6,9km.
Le rouge qui fait 1km.
Et ce fameux jaune que l’on a entamé.
Le chemin est à peine « technique », il faut parfois s’aider des mains mais c’est relativement très facile.
Les vues sont vraiment spectaculaires…

Le seul problème, ce sont les moustiques !
C’est infernal. Je n’aurais pas pensé mais c’est juste la folie !
Sylvain gonfle des mains… bref il va falloir acheter de l’anti-moustique rapidement.


Arrivés à la pointe du sentier, la vue est encore plus belle…on voit des masses de glaces impressionnantes ! Parfois, on entend de gros craquements…
C’est juste magique.

Le sentier « Bleu » et l’iceberg Aileron de Requin

On continue le chemin, finalement les 2,7 km paraissent très longs vu qu’on s’arrête souvent faire des photos… On ne s’arrête pas beaucoup car on se fait violement attaquer par les moustiques 😅.
On repart gentiment en ville avec ces belles images en tête.
Il est presque 14h, on va aller manger un bout dans un petit restaurant.

Bon à savoir : ici il faut commander et payer au comptoir avant. Ne commandez pas vos plats et vos desserts en même temps ! Sinon ils arriveront au même moment 😅 (si si, on l’a fait… et on nous a apporté notre glace et gâteau au chocolat avant le plat 😅).

En sortant, on a fait le tour des magasins pour essayer de trouver un câble pour recharger mon petit appareil photo. Je l’ai oublié à la maison. Mais malgré les efforts des vendeurs, personne n’a trouvé (du coup je ne prendrais pas de photo avec mon petit appareil photo…).
En tout cas, les vendeurs ont été super sympas !
On en a profité aussi pour tenter de trouver de l’anti-moustique, sans succès. Juste de « l’après moustique » pour apaiser, qu’on va quand même acheter vues les piqures de Sylvain.

Nous partons prendre possession de notre chambre. Elle est top ! Parfait pour la nuit. Il y a même une petite cuisine.

Pour info, ici, les hôtels sont très chers. J’avais regardé pour réservé un igloo devant les icebergs mais les prix étaient fous… la nuit en moyenne ici pour avoir chambre + salle de bains privée = 220€ la nuit. Et cet hôtel (Nuka) propose le transfert aéroport, le petit déjeuner et le Wifi ! Ce sont de réels plus.

Du coup on se décide à commencer un jeu de société avant d’aller manger un bout le soir dans le café d’en face (Nuka Café, où nous prendrons notre petit déjeuner demain matin).
Ce sont de vraies vacances tranquilles !

Vendredi 29 Juillet 2022
Je me lève assez tôt pour aller courir. J’avais dans l’idée de faire le sentier Bleu.
Il fait beau et même chaud (enfin, on se comprend, dans les 10 degrés donc parfait pour courir).
Je passe devant les chiens de traineau enchaînés (ici, ils sont tous un peu parqués sur les hauteurs de la ville l’été… ça me fait de la peine…).
Il y en a 2 qui ne sont pas attachés et j’avoue que je stresse un peu en passant à côté. Je ne connais pas leur réaction…
Mais heureusement, ils me courent juste un peu après sans violence.

J’entame le sentier Bleu. Il y a déjà un beau chemin en planche pour arriver devant les icebergs.
Ca permet à tout le monde de s’en rapprocher.

Puis ça monte pas mal, c’est vallonné, mais c’est sublime ! Les vues splendides se succèdent…
En plus, il y a quelques nuages et ça rend les icebergs encore plus beaux.


Vu que le check-out de l’hôtel est à 10h, je n’ai pas envie de trop trainer car on doit aussi aller petit-déjeuner. Donc arrivée à la bifurcation pour le sentier rouge (ce qui écourte largement le sentier bleu), j’ai préféré raccourcir et revenir à l’hôtel.

Je passe devant des bébés chiens de traineau ! Je fonds… ils sont tellement beaux !!!


C’est donc après 6,30 km que je rentre.

On petit déjeune au café Nuka, juste en face de l’hôtel.
Il faut faire le check-out de l’hôtel. On laisse donc de nouveau nos valises dans le bureau.
On passe ensuite à une boutique de souvenirs juste en dessous de l’hôtel. J’ai repéré du thé et une belle peluche phoque WWF. On viendra chercher ça ce soir avant de prendre le bateau.

Cet après-midi, nous prenons le bateau à 16h pour rejoindre notre lodge à Ilimanaq.
Ça nous laisse beaucoup de temps et on se dit qu’on va aller demander à l’agence s’ils ne peuvent pas nous emmener avant.
On part donc pour les bureaux de World of Greenland pour demander. Ils se situent à 100 mètres de l’hôtel. C’est super agréable. Ils proposent même des cafés pour patienter.
On en profite pour s’acheter un anti-moustique à la boutique.
La femme de l’agence nous dit qu’il n’y a pas de places sur les bateaux précédents… on va devoir attendre jusqu’à 15h45.

Tant pis, nos bagages sont à l’hôtel, on va aller se poser devant les icebergs.

On prend donc le circuit rouge pour arriver « rapidement » devant les blocs de glace. On aura bien marché 3km pour y arriver je dirais.
On se trouve un super rocher pour se poser.
On va rester ici à observer les icebergs, prendre des photos et lire, pendant 3h.

C’était un super moment…
Après s’être bien reposés avec cette vue sublime, nous reprenons le chemin de la ville pour aller manger une petite pizza pour deux.
À titre d’info, la pizza Margherita coûte ici 13€…
Puis on part prendre notre dessert au café Nuka. Ils ont beaucoup de mal à comprendre l’anglais et ils m’apportent mon smoothie 20 minutes après le gâteau à Sylvain 😅. Mais bon, on a le temps !

On passe prendre nos bagages puis les petits souvenirs que j’avais repéré avant de prendre le chemin pour l’agence World of Greenland.
La petite peluche que j’ai acheté nous a couté un bras ! Heureusement qu’une partie est reversée à la WWF 😅 car 56€ une peluche…
J’avais pas vu le prix, je me suis dis que ça n’allait pas être si cher et en convertissant (après l’avoir acheté bien sur), j’ai vu le prix et j’ai juste halluciné !
Bref, je ne rachèterais rien d’autre ici 😅.

C’est enfin vers 15h55 que la navette nous dépose au port.
Nous sommes avec des jeunes qui travaillent à Ilimanaq apparemment et une femme qui va rester autant de temps que nous au lodge.
Je me met à l’avant du bateau car la vue est à couper le souffle !
La taille des icebergs est impressionnante !

Après 40 minutes de bateau dans un décors de rêve, on arrive gentiment sur Ilimanaq.
Ce petit village, posé comme ça le long de la baie, est habité par environs 55 habitants.
J’aperçoit les bungalow posés au bord de l’eau… et me demande lequel on va avoir.
Ca l’air fantastique.

On débarque. Une personne de l’hôtel nous accueille.
On se dirige vers la réception. C’est une ancienne maison qui date de 1751 (construite par le fils de la personne qui a découvert le Groenland!). Tout est resté d’époque.
Elle nous donne les clefs, nous aurons le bungalow n° 11. Nos bagages seront emmenés en voiturette à notre bungalow car depuis la réception à notre emplacement, il y a un petit chemin à suivre qui n’est pas adapté aux bagages 😅.
On nous dit aussi que notre diner sera à 19h ce soir.

Juste en face, il y a le restaurant aux 2 étoiles Michelin : le KOKS.
Ils nous avaient proposé d’y manger mais c’était hors budget… et en tant que végétarienne, ils ne pouvaient pas faire des plats spéciaux ici.

Les dîners et les petits déjeuner sont compris dans le prix.

Nous partons donc découvrir notre bungalow. Je suis complètement excitée de le découvrir !
Depuis le temps que je rêve de cet endroit… j’ai préféré oublier pendant ces derniers mois pour ne pas être déçue à nouveau… et nous y sommes enfin…
Rien que la petite promenade pour y aller est sublime.

On bifurque à droite et découvrons notre lieu de vie pour ces 3 jours.
C’est juste somptueux.
Encore mieux que ce que j’imaginais…

C’est juste dingue !
Petit, fonctionnel et sublime.
La vue sur la mer et les icebergs est à couper le souffle. On entend juste le bruit des vagues… Bref je ne suis absolument pas déçue d’avoir réservé ce lodge (et c’est un peu grâce à lui qu’on est encore là car ils ne voulaient pas me rembourser mais l’agence ne proposait que de reporter…).
On a vraiment cette impression d’être au bout du monde, déconnectés.



On s’installe gentiment, j’ai même le temps de me mettre dans la chaise longue sur la terrasse pour lire et 19h arrive rapidement.


On repart à la réception car le restaurant est à l’étage.
Il y a une entrée, un plat et un dessert prévus.
Et franchement, c’est juste succulent ! On a mangé comme des rois.

Dehors, c’est de plus en plus nuageux. Ils annoncent pluie demain. Mais ce n’est pas grave, on n’avait rien prévu ! 😅

Rentrés au lodge, je demande à Sylvain « t’as vu une baleine » ? en rigolant.
Il me ressort : « oui »
Quoi ???
Je regarde, et effectivement, il y a un aileron ! Non mais cet endroit est dingue !
Je ne voudrais plus jamais partir d’ici ! 😅

Samedi 30 Juillet 2022
On se lève tranquillement pour aller au petit-déjeuner.
Il pleut ce matin. Encore plus la sensation d’être dans un cocon…
C’est un buffet et il y a pas mal de choix quand même malgré le lieu éloigné de tout.

Je pars me promener un petit coup pendant que la pluie ne tombe pas fortement.
Sylvain va rester au lodge.

Je prends un chemin qui monte pour avoir une vue sur les icebergs au loin…
C’est magnifique.

Il n’y a pas vraiment de chemin, juste quelques cairns par ici pour par là qui délimitent un peu les sentiers.
Mais je me créé le mien en évitant de marcher sur les fleurs.

La pluie se remet à tomber de plus en plus alors je me décide à rentrer.

Dans le courant de l’après-midi, je me décide d’aller marcher de l’autre côté d’Ilimanaq.
Malheureusement la pluie va me faire faire demi-tour assez vite.

Je reviens au lodge un peu trempée mais prendre l’air fait toujours du bien.
Le temps s’est arrêté ici, c’est vraiment des vacances reposantes et ressourçantes…
Prendre vraiment le temps de ne rien faire, juste contempler la nature autour, c’est exactement ce dont j’avais besoin.
Plusieurs fois, des baleines passeront devant le lodge… c’est un spectacle.

Le temps aura passé beaucoup trop vite dans ce lodge.
J’aurais voulu y rester des semaines entières à entendre le bruit des vagues, voir les baleines passer et contempler ces monstres de glace…

Ce soir, nous dînerons à 18h30.
Comme hier, nous mangerons délicieusement bien…
Le chef, qui savait qu’on était français, demandera même à Sylvain s’il a trouvé que la sauce était bien équilibrée 😅
En tant que français, on a vraiment cette réputation de bon goût culinaire…
On félicite encore la serveuse pour son super service pendant ces 2 jours. Elle nous dit que c’est très rare que les gens soient si « appréciatifs ».
Je pense que la clientèle de base sont des gens qui payent et qui trouvent normal que ce soit délicieux et bien servis… c’est vrai que nous, on a payé cher mais on n’en néglige pas pour autant que derrière ce service, il y a des gens passionnés.
On a vraiment adoré séjourné ici, c’était honnêtement une de mes plus belles expériences d’hébergement de ma vie !

Le temps commence à s’éclaircir et je pars faire quelques photos…

En revenant au lodge, on voit encore des baleines qui passent…

C’est déjà notre dernière nuit mais je n’ai pas envie de partir…
J’y serais bien restée plus longtemps…

Dimanche 31 Juillet 2022
Ce matin, je me lève vers 5h30 pour aller marcher car le temps semble bien meilleur malgré un vent assez fort.
Ilimanaq semble encore dormir paisiblement à cette heure-là.

Je me dirige vers la vallée que je n’ai pas pu faire hier. J’avais dans l’idée d’atteindre un sommet plus loin mais vu le vent et le manque de sentier, je n’ai pas envie de m’aventurer dans un truc qui va me stresser… vacances détente !

Je pars donc sur le sommet derrière le lodge pour voir un peu les icebergs avec une nouvelle couleur.
La lumière du matin est très jolie…

Notre bungalow

J’ai le temps de me faire un petit thé en rentrant et de lire un peu.
On part au petit déjeuner vers 8h30.
Puis c’est l’heure de faire les bagages… je suis super triste de partir d’ici 🥺, mais tellement heureuse d’avoir pu venir découvrir ce lieu unique.
On boucle donc nos valises et quittons notre bungalow à 10h.

Le bateau était prévu à 10h15 mais il a du retard.
On discute avec la femme qui est venue en même temps que nous ici. Son but était de voir les baleines (son excursion a été annulée du à la météo la veille mais heureusement, elle a pu trouver un autre bateau pour y aller et elle en a vu !).
On n’avait pas osé lui dire qu’on en avait vu depuis notre chambre quand on l’a croisé hier soir 😅.
Elle commence à stresser car son vol est dans 3h et le bateau n’arrive toujours pas…

Vers 11h, le bateau arrive enfin et nous quittons définitivement Ilimanaq 🥺…
C’est un bateau moins rapide que celui de l’aller.
On en profite pour rester à l’arrière du bateau en extérieur pour regarder les icebergs.

On verra même encore une baleine !

On repart de nouveau à l’hôtel Nuka pour le check-in. Nous allons y rester 2 nuits.
À 15h, on a un tour en bateau de prévu pour voir les baleines.
Vu qu’il n’est que 12h et que nous n’avons pas encore la chambre, on part manger un bout au café Nuka en attendant.

À 14h, on part prendre possession de notre chambre et nous partons ensuite pour le tour en bateau. On a rendez-vous devant les locaux de Greenland Backcountry pour rejoindre le guide.
Nous serons finalement juste nous 2 avec lui car les gens qui devaient venir ont annulé.
On prend la direction du port et montons à bord de son bateau.
Et puis nous filons à travers les monstres de glace à la recherche des baleines…

Pendant une bonne heure, on ne voit pas de baleines.
Puis après un bon moment à contempler ces icebergs gigantesques, on s’enfonce dans un fjord entouré de glace et où on voit un autre bateau… on se dit qu’il y a forcément quelque chose.
Jackpot ! Des baleines sont en train de dormir à la surface !
Parfois elles bougent… puis d’autres arrivent… le bruit de leur respiration est incroyable et résonne dans ce monde de glace.

On a aussi la chance de voir un phoque ! C’est plutôt rare car vu qu’ils sont chassés, ils sont très craintifs…

Après être restés un long moment à profiter de ces incroyables créatures qui nous encerclaient, nous repartons sur Ilulissat.

On avait prévu une autre sortie icebergs demain soir mais on a demandé à notre guide pour être surs que ça en vaille bien la peine (au prix des excursions ici). Avec tout ce qu’on a vu aujourd’hui, on se demande comment on pourrait voir mieux. Et la lumière ne nous semblait pas tant changé que ça à 22h.
Il nous dit que c’est vrai que la lumière est très belle mais qu’on a déjà vu beaucoup en une sortie.
On se décide donc à annuler l’excursion.
En plus, on a vraiment l’impression qu’il n’y a pas de « coucher de soleil » ici… en tout cas, on ne l’a pas vu… surement aussi car à minuit on est trop fatigués pour être debout…

On part manger au Nuka Café, ça a été une vraie catastrophe… ils n’ont absolument rien compris du tout à notre commande…

Lundi 01 Aout 2022
Ce matin, je n’ai pas mis de réveil. Vu que l’on n’a aucun impératif aujourd’hui, on va déjà aller déjeuner, puis j’irais courir une fois que j’aurais digéré.
C’est notre dernier jour entier.

Sur les réseaux, je vois une vidéo d’un coucher de soleil d’hier soir juste magnifique ! En fait, à 23h45 il y a un coucher de soleil ici depuis quelques jours ! Du coup je me dis que j’irais ce soir faire quelques photos…

Je pars courir, il fait super bon.
Vu qu’il est plus tard, il y a bien plus de monde sur le sentier (les gens d’une même croisière)…
C’est un peu le slalome au début mais une fois passée les passerelles en bois, il y a tout de suite moins de monde.
Je me retrouve toute seule sur de grandes parties du chemin.
Je profite de mon dernier running au Groenland…

Le tour est « long ». En tout, il fait 10 km depuis l’hôtel.
Avec tous mes arrêts photos, je mets environs 1h30. Mais j’ai largement le temps aujourd’hui.

Vu qu’aujourd’hui on n’avait rien prévu, on a juste fait quelque magasins en fin de journée avant de manger dans un bon restaurant le soir : Inuit Restaurant.
C’était excellent.

Notre premier vol de demain est décalé de 10 minutes. Ce qui veut dire qu’on n’aura plus que 40 minutes entre les 2 vols… ça me parait super serré alors j’ai appelé la compagnie. Mais d’après eux, c’est ok…(je crois que j’ai emmerdé la terre entière avec mon stress 🤐).
D’ailleurs la compagnie a répondu super vite… autant par email que par téléphone !

Vers 22h30, je me décide à aller voir le coucher de soleil.
Dès la sortie de l’hôtel, je me fais siffler par 3 mecs… assez insistants… mince. Du coup j’ai un peu les boules…. j’appelle Sylvain, qui me dit que s’ils me suivent il viendra avec moi.
Heureusement, je les perds de vue et me dirige donc vers le départ du sentier jaune, au premier endroit où on est allés en arrivant à Ilulissat.
Les couleurs sont déjà magiques…
Je ne pensais vraiment pas que le soleil se couchait comme ça !
Mais apparemment, ce n’est que depuis quelques jours…

Je croise les serveuses du restaurant qui étaient super sympas. On se salue.
Il y a quelques touristes (ou locaux) qui sont là pour assister à ce spectacle…
Ca me rassure…

Il y a un voilier rouge au loin, ça tranche avec le bleu et le blanc des icebergs et de la mer.



Je contemple cette immensité… je me nourris car d’ici quelques heures, je ne verrais plus cette beauté… quel voyage incroyable !

Le temps passe, il est déjà 23h30 et je me dis qu’il serait bien de rentrer.
Surtout que Sylvain attend pour dormir vu qu’il sait que des mecs m’ont sifflé.
J’en ai déjà pris plein les yeux ! Je rentre donc.
Il y a environs 2 km pour rentrer à l’hôtel.
Les chiens de traineaux errent sur les bords des route (enfin, ceux qui sont détachés). Il y a même un bébé vers la route… j’essaye de l’emmener dans le talus.
Vers le centre-ville, je vois une femme et son enfant de 10 ans, ça me rassure un peu. Il y a pas mal de monde dehors mais personne ne me sifflera !

Mardi 02 Aout 2022
Aujourd’hui, c’est le grand départ…
Je me lève vers 7h et découvre que nos vols ont tous été décalés de 2 heures (du à la météo) !
Et on a déjà prévenu l’hôtel pour l’heure de la navette. Bon de toute façon, le check-out est à 10h donc autant qu’on aille à l’aéroport…

On va donc petit déjeuner vers 8h30.
Je ne suis pas du tout rassurée car le temps se gâte. Le brouillard baisse et je sais à quel point ce n’est pas bon signe pour les avions…
Les semaines précédentes, Air Greenland a annulé pas mal de vols à cause de ce brouillard, laissant pas mal de touristes sur le carreau pendant 1 semaine !

À 10h, la navette de l’hôtel nous ramène au minuscule aéroport d’Ilulissat.
On peut tout de même enregistrer nos bagages même s’il est trop tôt.
Notre vol ne décolle qu’à 12h50.
La femme qui est au check-in me dit que les 40 minutes entre les 2 vols devraient être suffisantes… je croise vraiment les doigts. Et aussi pour nos valises ! Car si elle ne suivent pas, ça risque de compliquer les choses… Il ne faut pas que premier notre vol ai du retard !
On s’assoit pour patienter mais j’avoue que je suis bien stressée et impatiente.
Je vois les vols d’avant partir sur Kangerlussuaq et je me dis « mince, si j’avais su, j’aurais pris plus de marge! ».
Il y a des gens qui sont dans le même cas que nous…
20 minutes avant nous, un autre vol pour Kangerlussuaq décolle… bientôt notre tour !
On monte dans l’avion sans passer de douane ou quoi que ce soit, j’étais limite pas sure de monter dans le bon avion.
J’appréhende aussi les conditions de vol… vu que c’est très nuageux…

On embarque et finalement, on décolle très vite.
Ca ne bouge pas tant que ça.
La vue est vite bouchée après avoir aperçu quelques icebergs.


Puis on reverra un peu de terre magnifique avant d’arriver sur Kangerlussuaq.



Arrivés, on se dépêche de se lever pour vite courir aux douanes (notre avion est déjà là et l’embarquement a déjà commencé). Sauf qu’il faut attendre un bus…


Au bout de très longues minutes d’attente, nous voici enfin dans le bus. Puis on se dépêche de passer les douanes mais là, c’est la douche froide : un monde pas possible aux douanes !
Mince…
Bon, je vois que pas mal de gens sont dans notre cas…

Au bout de 30 minutes, ils appellent tout ceux qui vont à Copenhague pour les passer en priorité. Evidemment, on est beaucoup dans ce cas (et aussi certaines personnes qui ont essayé de gruger la file d’attente alors qu’ils n’y allaient pas 😡).
Je passe avant Sylvain, j’ai même le temps de vite passer aux toilettes avant qu’il n’arrive et nous courons embarquer dans notre vol pour Copenhague.
Je suis super soulagée qu’ils nous aient attendu !

On monte donc à bord de l’avion à 14h30 (alors qu’il était sensé décoller à 14h20). Il y a déjà pas mal de passagers qui attendent…
On reprend exactement les mêmes places qu’à l’aller… c’est une autre hôtesse qui nous fait le topo sur les issues de secours.

Du coup l’avion décollera à 14h55… je complètement soulagée !
Plus qu’à voir si les valises ont eu le temps de suivre…
Alors même si on va arriver en retard à Copenhague, ça nous est complètement égal !
C’était trop stressant d’imaginer louper ce vol !
On aurait du perdre notre hôtel de ce soir à Copenhague (180€ tout de même 😡) et reprendre un vol pour Genève avec Easyjet !
Bref l’angoisse…
Mais on a vraiment eu du bol…
Il faut vraiment prendre de la marge au Groenland…

La vue depuis l’avion est très jolie…féérique.


Toujours le même problème : le repas végétarien !
Moisi… vraiment immonde.
Du coup j’ai quand même appelé l’hôtesse pour la prévenir…
Elle me donnera une feuille pour déposer une plainte et être remboursé d’environs 20€.

Cette compagnie est vraiment top car ultra réactive !

On atterrit à 23h à Copenhague (au lieu de 21h).
Les valises mettent pas mal de temps à arriver mais elles arrivent ! Incroyable 😅. Je ne pensais pas qu’elles suivraient… c’est juste top !
On passe vite se chercher un petit truc à manger au 7 Eleven de l’aéroport avant de rejoindre le même hôtel qu’à l’aller : Comfort Hotel.
On mange et partons nous coucher à 1h du matin… le temps de s’endormir, il est vite 2h et le réveil demain va sonner vers 8h.

Mercredi 03 Aout 2022
On se lève vers 8h et partons au petit déjeuner de l’hôtel.
Pas terrible. C’est un buffet, il y a beaucoup de choix mais par contre, ce n’est pas super bon… et il y a un monde pas possible.
Pas grave ça fera l’affaire.

On refait nos valises, le check-out automatique et nous partons nous diriger de nouveau vers le Terminal 2.
On imprime nos étiquettes bagages et boarding pass à une borne puis nous partons poser nos valises automatiquement au comptoir Easyjet.
On monte aux douanes (on commence à connaître 😅). C’est assez long encore…
Puis on va zoner dans l’aéroport.
Je dépense mes dernières couronnes Danoises en achetant 2 tasses.
À mon retour, Sylvain discute avec une famille de français qui habite en Guadeloupe et qui est venue ici pendant 1 mois faire une croisière au Groenland !
Du coup on a discuté une bonne demi-heure. Ça passe le temps de manière sympathique !

Notre vol semble à l’heure !
On n’a vraiment pas eu à se plaindre de Easyjet.
Et on arrive vers 15h à Genève avec nos valises !
La boucle est bouclée !

📝Bilan📝
Le Groenland est vraiment une destination incroyable…
Finalement, pas si inaccessible que ça, car on a réussi à faire cette destination seuls, sans passer par une agence.
On a aussi eu beaucoup de chance avec les avions…
Mais dans les grandes lignes, si vous vous débrouillez en anglais et dans les voyages en général, il n’y a pas plus de problèmes que ça à gérer.

En terme de budget (car c’est ça qu’intéresse la plupart des gens), ne nous mentons pas : le Groenland est une destination EXTRÊMEMENT chère.
Je pense que c’est une destination qu’il faut faire lorsque l’on est prêt mentalement à payer le prix, avec la vraie conscience de la chance que l’on a de pouvoir aller dans ces contrées…
C’est élitiste, mais derrière les prix exorbitants se cachent souvent une importation sur une île où rien ne pousse. Donc le tarif est plus élevé, mais je le comprends bien plus qu’ailleurs.
Les gens là bas n’ont pas un accès facile aux denrées comme nous.
Ils vivent de leur pêche, de leur chasse. L’animal est remercié et consommé dans son entièreté.
L’heure n’est pas à la surconsommation.
Y aller en tant que touriste, c’est accepter de payer cher pour aussi préserver cet endroit.
Quand je vois comme l’Islande est devenue la destination de tourisme de masse par excellence, je me dis que certes, le Groenland est cher, mais il faut le mériter et ce n’est pas donné à tous. Préservons encore ces lieux pour qu’ils gardent leur authenticité.
J’espère ne pas avoir un discours de bourgeois en disant ça… mais ce voyage, il nous aura coûté très cher mais je trouvais normal de payer ces prix dans un endroit aussi reculé.
On a économisé longtemps pour pouvoir se le payer car on avait conscience du prix et du pourquoi c’était aussi cher.

Dans les grandes lignes, le vol nous aura coûté 1850€ pour nous 2 (Air Greenland) + 300€ de vols pour Copenhague (Easyjet).
Tous les hôtels : 1200€
Le package Ilimanaq Lodge 2 nuits (bateau, petits déjeuner et repas compris) : 1200€
Excursion baleines pour nous 2 : 180€
Excursion bœufs musqués pour nous 2 : 270€
Et évidemment je ne compte pas tous les à côté (pourboire pour les guides, restaurants, souvenirs…).
Donc, un voyage très cher (= 5000€ mais sans compter les repas / souvenirs) !

On gardera de ce voyage de merveilleux souvenirs… on a pris le temps de vraiment contempler, flâner, se reposer… de vraies vacances ! Le parfait compromis entre découverte, bien-être et émerveillement. J’étais très heureuse de pouvoir le partager en couple aussi.

Bref une destination qui restera longtemps gravée.
On ne pense jamais pouvoir y retourner (ou alors économiser de nouveau très longtemps et ne pas faire d’autres destinations), mais si un jour j’ai l’occasion, ce sera avec plaisir de retourner sur cette terre si insolite.
L’Est du Groenland a l’air plus escarpé et plus sauvage… un jour peut-être ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :